Pierre Gasly sera pilote AlphaTauri en 2021

La Scuderia AlphaTauri a confirmé que Pierre Gasly serait bien pilote de l'écurie pour la saison 2021 de Formule 1.

Pierre Gasly sera pilote AlphaTauri en 2021

L'annonce n'est pas une surprise au vu des derniers développements : Pierre Gasly conservera son baquet au sein d'AlphaTauri en 2021. Il s'agira pour le Français de sa troisième saison complète du côté de Faenza, après avoir disputé quelques GP fin 2017 et avoir été replacé au sein de la structure à la mi-saison 2019 suite à ses mauvais résultats chez Red Bull.

Justement, cette prolongation de la collaboration entre Gasly et l'ancienne équipe Toro Rosso signe, de fait et là encore sans qu'il s'agisse véritablement d'une surprise, la fin de l'espoir de le voir retrouver l'écurie de pointe du programme de la marque autrichienne. Si Alexander Albon n'est plus vraiment en odeur de sainteté du côté de Milton Keynes, Gasly n'a ces derniers jours pas été présenté comme son remplaçant idéal.

Lire aussi :

Cela en dépit de résultats probants cette saison, avec forcément en point d'orgue sa victoire surprise lors du Grand Prix d'Italie, la première du constructeur AlphaTauri mais la seconde pour l'usine italienne après le succès de Sebastian Vettel, toujours à Monza, en 2008.

"Je suis extrêmement heureux de continuer avec la Scuderia AlphaTauri pour une autre saison", a déclaré le Français. "Cette année se passe très bien, et nous sommes sur la bonne voie pour connaître la saison la plus réussie de l'Histoire de l'équipe. Je pense que nous avons une relation très forte, nous avons réussi à saisir toutes les opportunités qui se sont présentées, la meilleure étant celle du Grand Prix d'Italie."

"Gagner ma première course de Formule 1 à Monza a été un moment très spécial pour moi, et c'était très agréable de remporter une deuxième victoire dans l'Histoire de l'écurie, j'en suis donc très fier. Je ferai mon maximum pour pousser l'équipe et je prendrai toutes mes responsabilités pour la faire avancer autant que possible."

Quant à Franz Tost, le directeur d'AlphaTauri, il s'est réjoui de cette prolongation. "Depuis qu'il est revenu dans l'équipe l'année dernière, il a constamment montré de très bonnes performances en réalisant deux podiums, avec une deuxième place au Brésil en 2019 et une victoire lors de la course à domicile de l'équipe au Grand Prix d'Italie de cette année."

"Pierre a prouvé qu'il était très compétitif grâce à sa grande maîtrise de la course, en extrayant le potentiel de la voiture à chaque épreuve et en donnant un précieux feedback à ses ingénieurs. Il est mentalement très fort, il est toujours motivé et lorsqu'il se fixe un objectif, il se donne à fond pour l'atteindre. Je suis ravi d'étendre cette coopération et de pouvoir réaliser ensemble une saison 2021 réussie."

Lire aussi :

Au vu de cette annonce, deux questions restent en suspens : d'abord celle du second baquet Red Bull aux côtés de Max Verstappen. Gasly étant a priori le candidat de la filière autrichienne le mieux placé au vu des performances décevantes d'Albon et moins clinquantes de Daniil Kvyat, la piste menant à Nico Hülkenberg ou Sergio Pérez semble renforcée.

L'autre question porte évidemment sur l'identité du futur équipier de Gasly. Si l'avenir de Kvyat semble s'assombrir de jour en jour, reste à savoir le point de chute d'Alex Albon, à qui il a été donné, avant le GP du Portugal, deux courses pour démontrer qu'il méritait de rester chez Red Bull Racing. Un retour à Faenza n'est pas à exclure pour le Thaïlandais, mais la promotion d'un jeune pilote de la filière, à l'image de Yuki Tsunoda, est aussi une possibilité.

partages
commentaires

Voir aussi :

Vers un salary cap à 25 M€ pour les pilotes F1 à partir de 2023

Article précédent

Vers un salary cap à 25 M€ pour les pilotes F1 à partir de 2023

Article suivant

Le Grand Prix d'Imola se tiendra finalement à huis clos

Le Grand Prix d'Imola se tiendra finalement à huis clos
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021