Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
7 jours

Gasly a-t-il encore sa place chez Red Bull ?

partages
commentaires
Gasly a-t-il encore sa place chez Red Bull ?
Par :
9 juil. 2019 à 12:20

Après un terrible Grand Prix d'Autriche où son coéquipier Max Verstappen lui a pris un tour, Pierre Gasly a-t-il encore sa place chez Red Bull Racing ? Faut-il le remplacer par Daniil Kvyat ? Les experts de Motorsport.com se prononcent.

Pierre Gasly mérite-t-il d'être remercié dès maintenant ou dans un avenir proche s'il ne progresse pas fortement ?

Germany Christian Nimmervoll, rédacteur en chef, Motorsport-Total.com

Oui. Quand Daniel Ricciardo a quitté l'équipe, Red Bull n'avait pas d'autre option véritablement attractive et Gasly a toujours entretenu une relation difficile avec Helmut Marko. Ses performances en 2018 étaient solides, mais rien de plus. Et n'oublions pas que son coéquipier était Brendon Hartley : bien que ce dernier soit un pilote d'Endurance impeccable, ses performances en F1 n'étaient pas du tout convaincantes.

À la décharge de Gasly, il faut souligner que même Ricciardo n'avait aucune chance depuis Montréal 2018 face à un Max Verstappen exceptionnellement rapide. Dans un bon jour, Gasly peut probablement être aussi compétitif que Ricciardo. Mais il n'a pas le même talent en course. Il ne fait pas partie de l'élite des six ou sept meilleurs pilotes en F1. Par conséquent, il devrait être renvoyé à la trêve estivale. Pourquoi ne pas adopter Nico Hülkenberg comme solution temporaire jusqu'à ce qu'un pilote du Red Bull Junior Team soit prêt ?

Lire aussi :

United Kingdom Edd Straw, reporter F1, Autosport

Les performances de Pierre Gasly sont bien loin des attentes ; il n'y a donc pas de doute sur le fait que sa position au sein de l'écurie est en danger. Mais cela n'a pas de sens pour l'équipe de le licencier maintenant, vu comme elle a investi en lui et compte tenu du fait que Red Bull ne joue pas le titre. Cependant, si ses performances ne s'améliorent pas significativement, il ne sera sûrement pas conservé au-delà de cette saison.

Il n'y a pas de honte à être moins performant que Max Verstappen ; c'est l'écart qui pose problème. À part Robert Kubica, aucun pilote n'est si loin de son coéquipier en qualifications, et en Autriche, Gasly s'est fait prendre un tour par Verstappen alors qu'il était devant lui au premier tour. Il a fait d'une monoplace victorieuse une voiture de milieu de peloton. Mais Gasly n'est pas stupide. Il est capable d'être rapide et a réalisé des performances solides l'an passé, ainsi qu'en Super Formula et lorsqu'il a remporté le titre GP2 en 2016.

La véritable question est la suivante : peut-il adapter son style offensif naturel, avec des freinages tardifs, pour mieux convenir à la Red Bull ? Il freine souvent plus tard que Verstappen, mais cela engendre du sous-virage et le contraint à tourner davantage le volant quand il réaccélère, au moment où la voiture est moins stable. Il faut qu'il s'adapte pour avoir une chance de sauver sa place chez Red Bull au-delà de 2019.

Lire aussi :

Пьер Гасли и Макс Ферстаппен

Netherlands Erwin Jaeggi, reporter F1, Motorsport.com Pays-Bas

Non. Je pense que Red Bull doit lui donner une saison complète pour s'adapter et montrer qu'il mérite un volant dans un top team. Il y a quelques raisons pour lesquelles Pierre mérite davantage de temps. D'abord, il a eu sa chance en Formule 1 plus tard que prévu à cause du fait que Red Bull avait trop de pilotes qui méritaient la F1 pour 2017, puis ils lui ont fait faire sa première saison complète avec une Toro Rosso qui s'apparentait à un laboratoire Honda ambulant. Pierre a été très patient et je pense que Red Bull devrait lui rendre cette patience.

De plus, le châssis 2019 n'est pas le meilleur que Red Bull ait conçu. L'équipe semble être en train d'améliorer la voiture, mais je pense qu'elle ne devrait pas juger Pierre avec trop de sévérité quand elle-même a rencontré des difficultés. Ensuite, Gasly s'est montré particulièrement prometteur en formules de promotion ainsi que chez Toro Rosso, donc le potentiel est là. Enfin, Red Bull peut se permettre de laisser le temps à Pierre, ayant un pilote d'exception en Max Verstappen.

Russian Federation Oleg Karpov, reporter F1, Motorsport.com Russie

Oui, j'estime que Gasly devrait être remplacé à la mi-saison, et pas seulement parce que ses résultats ne sont pas bons, mais aussi parce que cela pourrait sauver sa carrière. Pierre m'a surpris cette saison, car auparavant, j'étais presque sûr qu'il était capable de compliquer la vie à Max, surtout en qualifications. Il a la vitesse pour cela, et il l'a prouvé à de nombreuses reprises. Mais bien des choses ont mal tourné, et dans les circonstances actuelles, je ne le vois simplement pas s'en remettre.

La pression en F1 est énorme et peut faire boule de neige. Un accident lors des premiers essais et les mécaniciens ne sont plus vos meilleurs amis, une première course difficile et votre patron vous demande déjà dans les médias de faire mieux. Puis il y a eu cette erreur stupide en essais libres à Bakou et un problème technique en course... La pression augmente peu à peu, mais vraiment vite. Je ne pense pas que Pierre ait la maturité nécessaire pour gérer ça, et par conséquent, il pourrait être encore mieux qu'il revienne chez Toro Rosso.

France Benjamin Vinel, journaliste, Motorsport.com France

Je crois fermement que licencier un pilote en cours de saison fait plus de mal que de bien à la fois au pilote et à l'équipe, même si Red Bull a prouvé le contraire en remplaçant Daniil Kvyat par Max Verstappen en mai 2016, ce dernier s'imposant dès son premier Grand Prix avec l'écurie. Bien sûr, comment ne pas être déçu des performances actuelles de Gasly ? Il a montré par le passé qu'il était capable de faire bien mieux. Se faire prendre un tour par son coéquipier victorieux en Autriche n'est certainement pas ce qu'il souhaitera que l'on retienne de sa carrière.

Étant donné combien de temps, d'énergie et d'argent Red Bull a investi en Gasly depuis 2014, de la Formule Renault 3.5 à la F1 en passant par le GP2 et la Super Formula, ce serait dommage de se séparer de lui parce qu'il est dans une mauvaise passe : ce n'est pas vraiment la première fois qu'il n'obtient pas tout à fait les résultats souhaités – il y a eu cette période sans victoire de fin 2013 à mi-2016, toutefois avec de nombreux podiums – mais c'est véritablement la première fois de sa carrière qu'il n'est tout simplement pas assez rapide.

Il est évident que le Normand doit élever son niveau, et pas qu'un peu, afin de conserver son baquet pour la saison prochaine. Ce sera difficile, car Pierre est quelqu'un qui semble avoir besoin de confiance en lui tout en ressentant cette même confiance au sein de son entourage. Est-ce le cas actuellement ? Red Bull commence certainement à se demander si préférer Gasly à Sainz n'était pas une erreur.

Bien sûr, être confronté à un partenaire aussi véloce que Verstappen n'aide pas ! Max n'a pas fini une course derrière son coéquipier depuis plus d'un an, et il reste sur une série incroyable de 18 courses consécutives dans le top 5. Il paraît véritablement invincible.

Пьер Гасли и глава Red Bull Racing Кристиан Хорнер

Daniil Kvyat est-il capable d'obtenir de meilleurs résultats que Pierre Gasly ? Envisagera-t-on chez Red Bull un retour du Russe ?

Germany Christian Nimmervoll, rédacteur en chef, Motorsport-Total.com

Non. J'estime que Kvyat fait partie des dix meilleurs pilotes en Formule 1. Il serait probablement capable d'être légèrement plus performant que Gasly. Il a plus d'expérience et connaît l'équipe, et serait donc un choix évident pour un changement de pilote en cours de saison. Jusqu'à présent, ses performances chez Toro Rosso sont solides, voire très solides. Mais est-ce suffisant pour appartenir à l'élite des pilotes de F1 ? Non.

Par conséquent, je dirais que Red Bull ne devrait pas tenter quelque chose qui a déjà échoué par le passé. Est-ce qu'ils l'envisageront ? Si Gasly continue de décevoir, Kvyat sera certainement dans la liste des remplaçants possibles. Alexander Albon, quant à lui, est sûrement le candidat le plus probable à long terme (à partir de 2021).

United Kingdom Edd Straw, reporter F1, Autosport

Daniil Kvyat a connu jusqu'à présent une saison solide pour son retour en Formule 1, et compte tenu de ses performances actuelles, il ferait très probablement mieux que Gasly dans le baquet Red Bull. Mais Kvyat est en train de se reconstruire après tous les coups qu'il a encaissés en 2016 et en 2017, et il faut lui laisser la chance de finir cette saison chez Toro Rosso. Une nouvelle promotion précipitée en cours d'année risque de lui imposer une pression supplémentaire et d'interrompre la pente ascendante sur laquelle il se trouve sûrement.

Red Bull le considérera certainement comme candidat à un volant. Il connaît l'écurie, il est sous contrat et ils savent à quel point il peut être performant quand il est dans un bon état d'esprit. Il est également un pilote rapide qui commence à libérer son potentiel. Il est donc logique, si un changement est fait, qu'il soit candidat. Le management de l'équipe veut-il qu'il retourne chez Red Bull Racing, c'est une autre question.

Le signe le plus positif pour Kvyat est qu'il a atteint un niveau de constance que l'on ne lui connaissait pas. Même s'il a été malchanceux cette saison, il n'est pas tombé dans un cercle vicieux. Red Bull a été critiqué pour l'avoir promu trop tôt, et il ne faut donc pas commettre la même erreur deux fois. Si Kvyat doit redevenir pilote Red Bull Racing, il faut que ce soit en début de saison.

Lire aussi :

Даниил Квят

Netherlands Erwin Jaeggi, reporter F1, Motorsport.com Pays-Bas

Daniil pourrait être capable d'être plus performant à court terme, car il a davantage d'expérience en F1 et connaît probablement l'équipe un peu mieux que Pierre. Mais je pense qu'à plus long terme, il n'y aurait pas une grande différence entre eux deux, si l'équipe décidait de les faire échanger maintenant. Daniil est super rapide, mais Pierre également. À vrai dire, je ne pense pas que Red Bull envisage de donner à Daniil une autre chance dans l'équipe première. S'ils s'impatientent et décident de rétrograder Pierre avant la fin de la saison – ce qui n'arrivera que si ses performances empirent au lieu de s'améliorer – ils commenceront à chercher ailleurs que le line-up Toro Rosso actuel.

Je pense que Lando Norris pourrait convenir à Red Bull : c'est un jeune talent enthousiaste avec un bon sens de l'humour. Nico Hülkenberg ne serait pas un mauvais choix non plus, s'ils veulent quelqu'un avec un peu plus d'expérience et une attitude intransigeante. Bien qu'il ait déclaré que les rumeurs l'envoyant chez Red Bull étaient des "conneries", je ne pense pas que Hülkenberg leur dirait non si l'opportunité se présentait. Cela dit, dans les deux cas, je ne vois pas ça se réaliser avant la fin de cette saison.

Daniil a été engagé par Toro Rosso parce qu'il y avait un manque de pilotes dans le Junior Team, pas parce qu'ils voient en lui un futur pilote Red Bull. Il devrait traiter cela comme une bonne opportunité de faire ses preuves auprès des autres équipes plutôt que d'espérer une nouvelle chance chez Red Bull Racing.

Russian Federation Oleg Karpov, reporter F1, Motorsport.com Russie

Oui, et ce serait un choix évident. Contrairement à de nombreux observateurs, je ne crois pas que Daniil méritait d'être relégué en 2016. Je ne dis pas que Red Bull avait tort de promouvoir Verstappen, non. C'était la bonne décision, simplement car elle a aidé Helmut Marko à conserver Max. Mais cela n'avait quasiment rien à voir avec les résultats de Kvyat. Ils étaient, par exemple, bien meilleurs que ceux de Gasly actuellement. Il a marqué plus de points que Ricciardo en 2015 et est monté sur le podium deux courses avant d'être écarté. Certes, il était plus lent que l'Australien en moyenne, mais il l'égalait de temps en temps. Il n'avait pas l'air sans espoir comme Pierre l'a parfois en ce moment.

Cependant, Red Bull a fait échanger ses pilotes à la première opportunité, après Sotchi, Kvyat étant alors victime des circonstances. C'était malheureux pour lui. Mais ses propres performances ne justifiaient clairement pas cette décision. Le fait qu'il n'ait pas supporté sa déception et sa colère après avoir été rétrogradé joue en sa défaveur, mais il est désormais de retour à son meilleur niveau et fait du très bon travail dans une Toro Rosso. C'est peut-être le bon moment pour lui donner enfin une véritable opportunité de prouver son potentiel.

France Benjamin Vinel, journaliste, Motorsport.com France

Nombre de pilotes sont capables de faire mieux que Gasly actuellement, mais l'intéressé lui-même a une grande marge de progression, alors pourquoi changer ? Je ne crois pas que Red Bull ait à disposition un pilote qui permettrait une amélioration énorme. Kvyat obtiendrait peut-être de meilleurs résultats à court terme, d'autant que les embûches qu'il a surmontées (être rétrogradé puis renvoyé par Red Bull plusieurs fois, rejoindre Ferrari comme pilote de développement, revenir chez Toro Rosso) l'ont rendu plus fort. Cependant, j'estime que Red Bull a davantage à gagner en libérant le potentiel de Gasly. Il ne reste plus qu'à trouver comment !

Article suivant
Williams basera sa monoplace 2020 sur l'actuelle FW42

Article précédent

Williams basera sa monoplace 2020 sur l'actuelle FW42

Article suivant

Seidl a demandé une nouvelle soufflerie dès son arrivée chez McLaren

Seidl a demandé une nouvelle soufflerie dès son arrivée chez McLaren
Charger les commentaires