Gasly fait vibrer la France : "J'ai du mal à réaliser"

Auteur de son premier succès en Grand Prix au terme d'une course exceptionnelle à Monza, Pierre Gasly est sur un nuage. Il est le premier vainqueur français en Formule 1 depuis 1996.

Bien malin qui aurait pu prédire un tel résultat pour ce Grand Prix d'Italie ! Pierre Gasly, dixième sur la grille, ne s'y attendait certainement pas. Une neutralisation par le Safety Car a même failli lui coûter cher, puisqu'il avait fait son arrêt au stand juste avant, mais la monoplace de Kevin Magnussen était immobilisée à proximité de l'entrée des stands, et la pitlane a été déclarée fermée. Lewis Hamilton et Antonio Giovinazzi, qui étaient rentrés quand même, ont reçu un stop-and-go de dix secondes, tandis que les pilotes qui ont changé de pneus par la suite se sont retrouvés derrière.

Lire aussi :

Après un drapeau rouge consécutif au violent accident de Charles Leclerc, un départ arrêté a été donné avec Hamilton en tête (sans avoir purgé sa pénalité) devant Lance Stroll, qui a profité du drapeau rouge pour chausser des gommes neuves, et Gasly. La Racing Point a chuté au classement à l'extinction des feux, et le Français s'est rapidement retrouvé en tête devant Sainz. Hamilton était trop loin, Verstappen a abandonné, Bottas impuissant dans le peloton : Gasly a mené avec brio son duel face à la McLaren et n'a pas cédé à la pression, maintenant une avance supérieure à une seconde jusqu'à l'entame du dernier tour. Il a ainsi remporté sa première victoire en Formule 1.

"Cette course a été complètement folle", s'exclame le pilote AlphaTauri. "Nous avons profité du drapeau rouge. La voiture était rapide, nous en avions une très rapide derrière nous. Mon premier podium l'an dernier avec [Toro Rosso], c'était déjà wow, et maintenant ma première victoire à Monza. J'ai du mal à réaliser !"

"Ce n'était pas du tout gagné", ajoute-t-il au micro de Canal+. "Forcément, on arrive à repartir en troisième position après le drapeau rouge, j'arrive à passer deuxième au départ. Après on savait qu'être en tête, sans aspiration, c'est un circuit compliqué. Carlos revenait avec la McLaren super rapide, il ne fallait pas faire d'erreur. Je suis resté concentré jusqu'à la fin. J'ai beaucoup poussé au début du run pour essayer de partir un peu et de ne pas leur donner trop d'aspiration, mais du coup à la fin c'était un peu compliqué. Mais j'ai tout donné et à la fin c'est passé, c'est juste incroyable."

Gasly est particulièrement reconnaissant envers l'écurie basée à Faenza, avec laquelle il a fait ses premiers pas en Formule 1 en 2017 et a trouvé un refuge où il a repris des couleurs après son éviction de chez Red Bull Racing.

"Je ne trouve pas les mots", poursuit celui dont l'émotion était visible, resté assis sur le podium après la cérémonie. "Vous savez, cette équipe a tellement fait pour moi : elle m'a donné ma première opportunité en F1, elle m'a donné mon premier podium. Maintenant, elle me donne ma première victoire. C'est fou, franchement, c'est juste fou. Je suis tellement content, je ne peux pas les remercier suffisamment, tout le monde chez AlphaTauri et chez Honda. C'est un circuit où la puissance est cruciale et nous avons gagné la course face à toutes les voitures motorisées par Mercedes, Ferrari et Renault. C'est une journée exceptionnelle."

Gasly est conscient qu'il revient de loin – "Dans les 18 derniers mois, il m'est arrivé des trucs de fou", confesse-t-il – mais vit une journée d'autant plus unique qu'il met fin à 24 ans d'attente : le dernier vainqueur français d'un Grand Prix de Formule 1 était Olivier Panis, à Monaco en 1996.

"J'ai toujours dit, à mon arrivée en F1, qu'il fallait changer ça, car ça fait tellement longtemps, mais je n'aurais jamais cru que cela nous arrive avec AlphaTauri. Nous nous sommes concentrés sur nous-mêmes depuis l'an dernier, nous avons travaillé pour progresser pas à pas, et c'est fou, franchement. Je suis juste ravi", conclut le Normand.

partages
commentaires

Voir aussi :

Pierre Gasly élu "Pilote du Jour" du GP d'Italie 2020
Article précédent

Pierre Gasly élu "Pilote du Jour" du GP d'Italie 2020

Article suivant

Pierre Gasly, 13e vainqueur français en F1

Pierre Gasly, 13e vainqueur français en F1
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021