Pietro Fittipaldi reste réserviste chez Haas en 2021

Pietro Fittipaldi sera de nouveau le pilote d'essais et de réserve de l'écurie Haas cette saison.

Pietro Fittipaldi reste réserviste chez Haas en 2021

Pietro Fittipaldi et Haas F1 ont trouvé un accord pour poursuivre leur collaboration en 2021. Le pilote brésilien, âgé de 24 ans, sera à nouveau le pilote d'essais et de réserve de l'écurie américaine pour la saison à venir. Il occupait déjà ce poste l'année passée, ce qui lui a d'ailleurs permis de faire ses débuts en Grand Prix après l'accident de Romain Grosjean à Bahreïn. Il avait ainsi pris le départ des épreuves de Sakhir puis d'Abu Dhabi, terminant successivement 17e et 19e lors de son intérim à la place du Français.

Lire aussi :

Cette année, Haas F1 a renouvelé l'intégralité de son duo de pilotes, se séparant de Romain Grosjean et de Kevin Magnussen pour accueillir deux rookies, Mick Schumacher et Nikita Mazepin. Malgré l'absence d'opportunité pour un poste de titulaire, Pietro Fittipaldi souhaitait à tout prix conserver sa place, tandis qu'il n'a pas trouvé de volant en IndyCar.

"Je suis très heureux de pouvoir faire une troisième année avec Haas F1", se réjouit-il. "Je tiens à remercier une fois de plus Gene [Haas] et Günther [Steiner] pour cette opportunité. Je travaille avec les ingénieurs depuis quelques années maintenant et je me sens vraiment comme dans une grande famille chez Haas. C'est un grand plaisir de pouvoir continuer à travailler avec l'équipe. Avec les deux Grands Prix auxquels j'ai participé l'an dernier, ça m'a aidé à emmagasiner plus d'expérience et je suis certain que ça me permettra de contribuer davantage aux résultats de l'équipe."

Dans un contexte de pandémie mondiale, disposer d'un pilote de réserve prêt à rouler est devenu plus important qu'auparavant pour chaque écurie. Si Günther Steiner n'a pas exclu l'hypothèse de faire appel à Romain Grosjean ou Kevin Magnussen en cas de pépin en 2021 – perspective bien accueillie par le Français, moins par le Danois –, l'accord avec Pietro Fittipaldi apporte une garantie impérative.

"Nous sommes tous ravis de poursuivre notre relation avec Pietro Fittipaldi", souligne le directeur de l'écurie Haas. "Le rôle de pilote d'essais et de réserve permet d'être appelé en urgence, et ça s'est avéré le cas pour Pietro à Bahreïn fin 2020. Malgré l'exigence de piloter avec très peu de temps pour se préparer, il a fait un travail solide pour nous, alors qu'il n'avait même pas testé la VF-20. Il n'a pas été pris de court, il s'est montré patient et il a fait ce que nous lui demandions : amener la voiture à l'arrivée à Bahreïn et Abu Dhabi. Cette première expérience en course lui servira pour ce qu'il peut apporter à l'équipe dans ce rôle cette saison. Nous avons hâte de travailler avec Pietro et de l'avoir parmi nous tout au long de l'année."

partages
commentaires
Melbourne explique les modifications apportées à son tracé

Article précédent

Melbourne explique les modifications apportées à son tracé

Article suivant

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1
Charger les commentaires
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021