Pilote F1 et vainqueur de l’Indy 500 - J. Villeneuve (2/6)

A l’occasion du mois de mai, synonyme de mois de course à Indianapolis, ToileF1 vous propose de revenir sur quelques uns des pilotes de F1 marquants ayant gagné la grande classique de l’Indiana

A l’occasion du mois de mai, synonyme de mois de course à Indianapolis, ToileF1 vous propose de revenir sur quelques uns des pilotes de F1 marquants ayant gagné la grande classique de l’Indiana.

Jacques Villeneuve a fait ses débuts en monoplace aux Etats-Unis, via la Formule Atlantic, antichambre de l'IndyCar. Après une troisième place finale en 1993, son sponsor le pousse à faire le grand saut vers l'IndyCar en 1994.

Après une bonne première saison, Villeneuve se lance à l'assaut du titre et cela passe par les 500 miles d'Indianapolis au mois de mai. Après s'être qualifié 5e, Villeneuve perd 2 tours sur pénalité pour avoir dépassé le Pace Car.

"J'étais très mécontent, je ne savais pas si j'étais en tête quand le drapeau jaune est sorti, j'essayais de revenir sur le peloton. Je n'ai pas vu le Pace Car voulant m'arrêter et je pensais que c'était perdu" a-t-il déclaré après la course.

Mais ça n'était pas perdu, avec une voiture fonctionnant parfaitement et des arrêts aux stands parfaitement maîtrisés, Villeneuve se retrouve en deuxième position de la course à 10 tours de la fin, avant la dernière relance, derrière son compatriote Scott Goodyear.

Le Pace Car accélère pour permettre la relance de la course et l'impensable se produit, Scott Goodyear dépasse la Corvette ! Il est alors en tête, loin devant Villeneuve, qui a dû piler pour éviter de dépasser la voiture de sécurité.

Mais ce qui devait arriver arriva, Goodyear reçoit d'abord un stop-and-go et puis ensuite un drapeau noir pour avoir dépassé le Pace Car, laissant ainsi Jacques Villeneuve en tête de l'épreuve. Le Québécois ne fait aucune erreur et devient le premier Canadien à gagner l'Indy 500.

"J'étais proche de Scott Goodyear, je savais que ma voiture serait bonne mais quand on s'est approché du Pace Car, j'ai pilé pour être sûr de ne pas le dépasser, je savais que Goodyear serait déclassé."

La victoire de Villeneuve à Indianapolis l'a propulsé vers le titre de champion IndyCar en fin de saison et vers la Formule 1 en 1996, chez Williams, avec à la clé, le titre de Champion du Monde 1997.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jacques Villeneuve , Scott Goodyear
Équipes Williams
Type d'article Actualités