Qui sont les pilotes d'essais 2018 en Formule 1 ?

Jeunes pilotes pour la plupart, ils évoluent dans l'ombre des titulaires en attendant d'avoir leur chance dans l'élite. Ce sont les pilotes d'essais des écuries de Formule 1.

Qui sont les pilotes d'essais 2018 en Formule 1 ?
Charger le lecteur audio
Pascal Wehrlein, pilote de réserve Mercedes
Pascal Wehrlein, pilote de réserve Mercedes
1/39
Ayant perdu son baquet en Formule 1, Pascal Wehrlein est devenu pilote de réserve Mercedes pour la saison 2019. Il est évidemment titulaire d'une Super Licence.

Photo de: Sutton Motorsport Images

Pascal Wehrlein, pilote de réserve Mercedes
Pascal Wehrlein, pilote de réserve Mercedes
2/39
Wehrlein a déjà effectué plusieurs séances d'essais avec Mercedes, notamment fin 2016 pour tester les gommes Pirelli 2017.

Photo de: Daimler AG

George Russell, pilote de réserve Mercedes
George Russell, pilote de réserve Mercedes
3/39
George Russell est également pilote de réserve Mercedes. Il suppléera Wehrlein sur les Grands Prix de France et de Belgique, lorsque l'Allemand courra en DTM.

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

George Russell, pilote de réserve Mercedes
George Russell, pilote de réserve Mercedes
4/39
Champion GP3 en titre, George Russell court en Formule 2 chez ART Grand Prix et est éligible à la Super Licence grâce à ses résultats récents. Âgé de 20 ans, il a fait des essais pour Mercedes en Hongrie l'an passé, déjà avec le Halo.

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

Antonio Giovinazzi, pilote de réserve Ferrari
Antonio Giovinazzi, pilote de réserve Ferrari
5/39
Vice-Champion GP2 2016, Antonio Giovinazzi occupe le rôle de pilote de réserve Ferrari depuis l'an dernier. Il est titulaire d'une Super Licence.

Photo de: Sutton Motorsport Images

Antonio Giovinazzi, pilote de réserve Ferrari
Antonio Giovinazzi, pilote de réserve Ferrari
6/39
À 24 ans, Giovinazzi a déjà fait de nombreux essais avec la Scuderia, notamment à Barcelone cette saison.
Daniil Kvyat, pilote de développement Ferrari
Daniil Kvyat, pilote de développement Ferrari
7/39
Daniil Kvyat vient de rejoindre la Scuderia Ferrari au poste de pilote de développement, après avoir perdu son baquet chez Toro Rosso. Il demeure titulaire d'une Super Licence.

Photo de: Ferrari

Marc Gené, pilote d'essais Ferrari
Marc Gené, pilote d'essais Ferrari
8/39
Ancien pilote titulaire en Formule 1, Marc Gené est pilote d'essais Ferrari depuis novembre 2004. Il n'est plus titulaire d'une Super Licence.

Photo de: Rainier Ehrhardt

Marc Gené, pilote d'essais Ferrari
Marc Gené, pilote d'essais Ferrari
9/39
Cela fait longtemps que Gené n'a pas pris le volant d'une F1 contemporaine, mais l'Espagnol de 44 ans est parfois mis à contribution pour des démonstrations.

Photo de: Shell Motorsport

Davide Rigon, pilote d'essais Ferrari
Davide Rigon, pilote d'essais Ferrari
10/39
Davide Rigon n'a jamais atteint la Formule 1 mais est pilote d'essais Ferrari depuis 2014. Il n'est pas titulaire d'une Super Licence.

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

Davide Rigon, pilote d'essais Ferrari
Davide Rigon, pilote d'essais Ferrari
11/39
Ce double Champion de Superleague Formula et pilote emblématique du Cheval Cabré en GTE Pro avait testé pour la Scuderia lors des essais de jeunes pilotes en 2012 et en 2013 (avant d'être officiellement pilote d'essais, donc).

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Sébastien Buemi, pilote de réserve Red Bull Racing
Sébastien Buemi, pilote de réserve Red Bull Racing
12/39
Sébastien Buemi, qui est Champion du monde d'Endurance 2014 et Champion 2015-16 de Formule E, occupe le rôle de pilote de réserve chez Red Bull, suite à la promotion de Pierre Gasly. Il demeure éligible à la Super Licence.

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Sébastien Buemi, pilote de réserve Red Bull Racing
Sébastien Buemi, pilote de réserve Red Bull Racing
13/39
Sébastien Buemi n'a plus piloté de F1 contemporaine depuis ces essais à Barcelone en 2014, mais Red Bull continue de faire appel à lui pour diverses démonstrations. Il a même contribué au développement des pneus Pirelli 2017 (au volant d'une RB11 de 2015 grandement modifiée pour simuler les changements réglementaires à venir).

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Nicholas Latifi, pilote de réserve et d'essais Force India
Nicholas Latifi, pilote de réserve et d'essais Force India
14/39
Pilote de développement Renault l'an passé, Nicholas Latifi a rejoint Force India pour 2018, à l'âge de 22 ans. Bien qu'étant pilote de réserve, il n'est pas éligible à la Super Licence.

Photo de: Sahara Force India F1

Nicholas Latifi, pilote de réserve et d'essais Force India
Nicholas Latifi, pilote de réserve et d'essais Force India
15/39
Latifi devait prendre le volant de la VJM11 lors des essais hivernaux mais a été hospitalisé en raison d'une infection. Il s'est rattrapé lors des tests qui ont suivi le Grand Prix d'Espagne. Le Canadien court chez DAMS en Formule 2.
Nikita Mazepin, pilote de développement Force India
Nikita Mazepin, pilote de développement Force India
16/39
Âgé de 19 ans, Nikita Mazepin est pilote de développement Force India depuis février 2016. Il n'est pas éligible à la Super Licence.

Photo de: Sahara Force India F1

Nikita Mazepin, pilote de développement Force India
Nikita Mazepin, pilote de développement Force India
17/39
Mazepin est régulièrement aperçu au volant des monoplaces de l'écurie anglo-indienne, à deux reprises déjà en 2018. Il court en GP3 avec ART Grand Prix.

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, pilote de réserve et de développement Williams
Robert Kubica, pilote de réserve et de développement Williams
18/39
Robert Kubica n'est pas parvenu à obtenir un baquet de titulaire chez Williams pour 2018, mais a néanmoins accepté d'occuper le rôle de pilote de réserve.

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Robert Kubica, pilote de réserve et de développement Williams
Robert Kubica, pilote de réserve et de développement Williams
19/39
Kubica a déjà piloté la FW41 à plusieurs reprises pour aider l'équipe et ses inexpérimentés pilotes titulaires.

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Oliver Rowland, jeune pilote Williams
Oliver Rowland, jeune pilote Williams
20/39
Tout comme Sergey Sirotkin et Robert Kubica, Oliver Rowland a rejoint Williams alors qu'il occupait l'an passé un poste de pilote de développement chez Renault. Champion de Formule Renault 3.5 et troisième de Formule 2, il est éligible à la Super Licence.

Photo de: Williams F1

Oliver Rowland, jeune pilote Williams
Oliver Rowland, jeune pilote Williams
21/39
Du haut de ses 25 ans, Rowland vient de faire ses premiers essais au volant d'une Formule 1 contemporaine, avec la FW41 à Barcelone.

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

Jack Aitken, pilote de réserve Renault
Jack Aitken, pilote de réserve Renault
22/39
Membre de la Renault Sport Academy depuis sa fondation en 2016, Jack Aitken est désormais pilote de réserve du Losange. Il est éligible à la Super Licence.

Photo de: Renault F1

Jack Aitken, pilote de réserve Renault
Jack Aitken, pilote de réserve Renault
23/39
L'Écossais-Coréen de 22 ans, pilote ART Grand Prix en Formule 2, avait effectué une journée d'essais avec la Lotus E20 à l'automne dernier et a récemment piloté la Renault R.S.18 à Barcelone.
Artem Markelov, pilote de développement
Artem Markelov, pilote de développement
24/39
Vice-Champion de Formule 2 en titre, Artem Markelov est devenu pilote de développement Renault, mais n'a jamais pris le volant d'une Formule 1. Il est éligible à la Super Licence.

Photo de: Renault F1

Sébastien Buemi, pilote de réserve Toro Rosso
Sébastien Buemi, pilote de réserve Toro Rosso
25/39
Titulaire chez Toro Rosso de 2009 à 2011, Sébastien Buemi est pilote de réserve de la petite Scuderia, en plus de Red Bull.

Photo de: Andrew Ferraro / Motorsport Images

Santino Ferrucci, pilote de développement Haas
Santino Ferrucci, pilote de développement Haas
26/39
Santino Ferrucci est pilote de développement Haas depuis la création de l'écurie en 2016. L'Américain de 20 ans court actuellement en Formule 2 chez Trident mais n'est pas éligible à une Super Licence.

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Santino Ferrucci, pilote de développement Haas
Santino Ferrucci, pilote de développement Haas
27/39
Ferrucci a pris le volant de la Haas VF-17 aux essais du Hungaroring, l'an dernier.

Photo de: Sutton Motorsport Images

Arjun Maini, pilote de développement Haas
Arjun Maini, pilote de développement Haas
28/39
Arjun Maini évolue également en Formule 2 chez Trident mais n'est pas éligible à la Super Licence non plus. Cet Indien de 20 ans n'a pas encore fait ses premiers essais en Formule 1.

Photo de: Haas F1 Team

Antonio Giovinazzi
Antonio Giovinazzi
29/39
En cas de pépin pour un titulaire, Haas pourrait compter sur Antonio Giovinazzi, pilote de réserve Ferrari, qui a déjà testé pour l'équipe.

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

Lando Norris, pilote de réserve McLaren
Lando Norris, pilote de réserve McLaren
30/39
Lando Norris a gravi les échelons à une vitesse impressionnante pour devenir pilote de réserve McLaren à 18 ans seulement. Il est en tête du championnat de Formule 2 et est éligible à la Super Licence.

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Lando Norris, pilote de réserve McLaren
Lando Norris, pilote de réserve McLaren
31/39
Norris a déjà fait plusieurs séances d'essais avec McLaren, notamment à Barcelone cette saison.

Photo de: Sutton Motorsport Images

Oliver Turvey, pilote de développement McLaren
Oliver Turvey, pilote de développement McLaren
32/39
Pilote émérite de Formule E et d'Endurance, Oliver Turvey occupe le rôle de pilote de développement de longue date chez McLaren, passant un certain temps sur le simulateur.

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Oliver Turvey, pilote de développement McLaren
Oliver Turvey, pilote de développement McLaren
33/39
À l'occasion, Turvey assure la corrélation entre le simulateur et la piste. Il a effectué des essais pour le compte de Pirelli cette année à Barcelone (photo).

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

Nyck de Vries, pilote de développement McLaren
Nyck de Vries, pilote de développement McLaren
34/39
Membre du programme de jeunes pilotes McLaren depuis 2010, alors qu'il n'était qu'en karting, Nyck de Vries a vu son ascension fortement perturbée par celle, météorique, de Lando Norris. Il n'est pas éligible à la Super Licence.

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nyck de Vries, pilote de développement McLaren
Nyck de Vries, pilote de développement McLaren
35/39
De Vries n'a jamais piloté une Formule 1... à l'exception de la McLaren MP4/6, à Goodwood !

Photo de: JEP / Motorsport Images

Rudy van Buren, pilote de développement McLaren
Rudy van Buren, pilote de développement McLaren
36/39
Vainqueur de la compétition World's Fastest Gamer, Rudy van Buren est devenu pilote de développement McLaren, très actif sur le simulateur, et a même participé à la Race of Champions. Il n'est évidemment pas éligible à la Super Licence.

Photo de: McLaren

Antonio Giovinazzi, pilote de réserve Sauber
Antonio Giovinazzi, pilote de réserve Sauber
37/39
Antonio Giovinazzi est pilote de réserve non seulement chez Ferrari mais aussi chez Sauber.

Photo de: Sutton Motorsport Images

Antonio Giovinazzi, pilote de réserve Sauber
Antonio Giovinazzi, pilote de réserve Sauber
38/39
Giovinazzi a participé à deux Grands Prix avec Sauber, remplaçant Wehrlein pour cause de blessure début 2017, et était au volant de la C37 lors des récents essais de Barcelone.

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
39/39
Du haut de ses 25 ans, Tatiana Calderón est pilote de développement Sauber, mais n'est pas éligible à la Super Licence. En parallèle, elle court en GP3 Series chez Jenzer Motorsport. Elle n'a jamais piloté une Formule 1.
partages
commentaires
La F1 envisage des "courses plus courtes" à l'avenir
Article précédent

La F1 envisage des "courses plus courtes" à l'avenir

Article suivant

Les designers des F1 2019 vont "oublier les dépassements"

Les designers des F1 2019 vont "oublier les dépassements"