Qui sont les pilotes d'essais 2020 en Formule 1 ?

Jeunes pilotes pour la plupart, ils évoluent dans l'ombre des titulaires en attendant d'avoir leur chance dans l'élite. Ce sont les pilotes d'essais des écuries de Formule 1.

Qui sont les pilotes d'essais 2020 en Formule 1 ?
Charger le lecteur audio

Parmi ces essayeurs, ceux qui disposent de la Super Licence vont prendre un rôle prépondérant dans un contexte où les titulaires risquent de contracter la très contagieuse maladie à coronavirus, comme l'a souligné Chase Carey, président de la F1. Et compte tenu des restrictions de circulation en vigueur dans les différents pays, les écuries pourraient avoir besoin d'un réserviste sur place tout au long du week-end, quand il était auparavant fréquent pour certains – par exemple Esteban Ocon avec Mercedes l'an passé – de couvrir un millier de kilomètres sur le simulateur le vendredi avant de se rendre au circuit dans la nuit depuis l'Angleterre.

Lire aussi :

Cliquez sur les flèches pour passer d'une image à l'autre.

Stoffel Vandoorne, pilote de réserve Mercedes
Stoffel Vandoorne, pilote de réserve Mercedes
1/30
Après avoir disputé les saisons 2017 et 2018 de Formule 1 avec McLaren, Stoffel Vandoorne a travaillé sur le simulateur Mercedes l'an dernier et est désormais pilote de réserve de l'écurie. Il est titulaire d'une Super Licence.

Photo de: Andrew Ferraro / Motorsport Images

Stoffel Vandoorne, pilote de réserve Mercedes
Stoffel Vandoorne, pilote de réserve Mercedes
2/30
Vandoorne court pour Mercedes en Formule E, où il occupe la sixième place du championnat avec deux podiums ; cinq courses ont eu lieu avant la pandémie due au coronavirus.

Photo de: Dan Bathie / Motorsport Images

Esteban Gutiérrez, pilote de réserve Mercedes
Esteban Gutiérrez, pilote de réserve Mercedes
3/30
Pilote Sauber en 2013 et 2014 puis Haas en 2016, Esteban Gutiérrez est essayeur chez Mercedes depuis 2018. Cette année, il est pilote de réserve aux côtés de Stoffel Vandoorne. Il est titulaire d'une Super Licence.

Photo de: Sam Bagnall / Motorsport Images

Esteban Gutiérrez, pilote de réserve Mercedes
Esteban Gutiérrez, pilote de réserve Mercedes
4/30
Gutiérrez est également pilote de réserve Mercedes en Formule E, où les titulaires sont Stoffel Vandoorne et Nyck de Vries.

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

La Ferrari Driver Academy
La Ferrari Driver Academy
5/30
La Scuderia Ferrari n'a pas officiellement de réserviste, même si son protégé Antonio Giovinazzi, qui court pour Alfa Romeo, pourrait remplacer Vettel ou Leclerc au pied levé. Pascal Wehrlein occupe également un rôle officieux sur le simulateur. Sinon, la structure italienne peut compter sur ses nombreux jeunes pilotes, dont deux sont éligibles à la Super Licence : Robert Shwartzman et Marcus Armstrong, qui se sont disputé le titre FIA F3 l'an passé.

Photo de: Ferrari

Sébastien Buemi, pilote de réserve Red Bull Racing
Sébastien Buemi, pilote de réserve Red Bull Racing
6/30
Sébastien Buemi, qui est double Champion du monde d'Endurance et Champion de Formule E, occupe le rôle de pilote de réserve chez Red Bull depuis 2018. Il demeure éligible à la Super Licence.

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Sébastien Buemi, pilote de réserve Red Bull Racing
Sébastien Buemi, pilote de réserve Red Bull Racing
7/30
Sébastien Buemi n'a plus piloté de F1 contemporaine depuis ces essais à Barcelone en 2014, mais Red Bull continue de faire appel à lui pour diverses démonstrations. Il mène également un travail précieux sur le simulateur.

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Sérgio Sette Câmara, pilote de réserve Red Bull
Sérgio Sette Câmara, pilote de réserve Red Bull
8/30
Buemi est rejoint dans ces rôles cette année par Sérgio Sette Câmara, qui fait son retour dans le giron Red Bull après l'avoir quitté fin 2016. Le jeune Brésilien est éligible à la Super Licence et va participer à la saison 2020 de Super Formula.

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Oliver Turvey, pilote de développement McLaren
Oliver Turvey, pilote de développement McLaren
9/30
Si McLaren n'a pas encore de réserviste, l'écurie peut compter dès maintenant sur les pilotes de réserve Mercedes grâce à son accord moteur avec la marque allemande, qui commencera en 2021. Par ailleurs, elle a dans ses rangs son pilote de développement de longue date, Oliver Turvey. Ce pilote émérite de Formule E et d'Endurance passe un certain temps sur le simulateur mais n'est pas éligible à la Super Licence.

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Oliver Turvey, pilote de développement McLaren
Oliver Turvey, pilote de développement McLaren
10/30
À l'occasion, Turvey assure la corrélation entre le simulateur et la piste. Il a mené des essais avec McLaren à Barcelone ces deux dernières années.

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Guanyu Zhou, pilote d'essais Renault
Guanyu Zhou, pilote d'essais Renault
11/30

Suite au départ de Jack Aitken, Renault n'a plus de pilote de réserve et va en chercher un pour le début de la saison – peut-être Nico Hülkenberg ? Le Losange peut néanmoins compter sur Guanyu Zhou comme essayeur. Le Chinois n'a toutefois que 14 points de Super Licence à son actif.

Guanyu Zhou, pilote d'essais Renault
Guanyu Zhou, pilote d'essais Renault
12/30
Zhou reste chez UNI-Virtuosi pour la saison 2020 de Formule 2. À noter que l'autre fer de lance de la Renault Sport Academy, Christian Lundgaard, dispose de 35 points de Super Licence.

Photo de: Carl Bingham / Motorsport Images

Sébastien Buemi, pilote de réserve AlphaTauri
Sébastien Buemi, pilote de réserve AlphaTauri
13/30
La Scuderia AlphaTauri a les mêmes réservistes que Red Bull Racing : Sébastien Buemi et Sérgio Sette Câmara.

Photo de: Andrew Ferraro / Motorsport Images

Nick Yelloly, pilote de développement Racing Point
Nick Yelloly, pilote de développement Racing Point
14/30
L'écurie Racing Point n'a officiellement aucun pilote d'essais, même si elle peut compter sur les réservistes Mercedes et a la priorité sur McLaren. Cependant, Nick Yelloly travaille sur son simulateur et assure parfois la corrélation avec la piste (ici à Barcelone en 2019). Il n'est pas éligible à la Super Licence.

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

Robert Kubica, pilote de réserve Alfa Romeo
Robert Kubica, pilote de réserve Alfa Romeo
15/30
Après s'être séparé de Williams, Robert Kubica a rejoint Alfa Romeo Racing, mais en tant que pilote de réserve. Il demeure bien évidemment titulaire d'une Super Licence.

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Robert Kubica, pilote de réserve Alfa Romeo
Robert Kubica, pilote de réserve Alfa Romeo
16/30
Le vainqueur du Grand Prix du Canada 2008 a déjà apporté son aide à Alfa Romeo en prenant le volant de la C39 pendant deux demi-journées lors des essais hivernaux.

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Tatiana Calderón, pilote d'essais Alfa Romeo
Tatiana Calderón, pilote d'essais Alfa Romeo
17/30
Tatiana Calderón, quant à elle, conserve un rôle de pilote d'essais et d'ambassadrice chez Alfa Romeo. Elle n'a aucun point de Super Licence à son actif.

Photo de: Alfa Romeo

Tatiana Calderón, pilote d'essais Alfa Romeo
Tatiana Calderón, pilote d'essais Alfa Romeo
18/30
Calderón a piloté des F1 de l'écurie italo-suisse à plusieurs reprises, mais on ne sait pas encore si ce sera le cas cette année.

Photo de: Manuel Goria / Motorsport Images

Pietro Fittipaldi, pilote d'essais et de réserve Haas
Pietro Fittipaldi, pilote d'essais et de réserve Haas
19/30
Pietro Fittipaldi est le premier pilote d'essais et de réserve Haas, mais n'est pas éligible à la Super Licence. Son programme de course pour 2020 n'est pas encore connu, puisqu'il ne va finalement pas courir en Super Formula.

Photo de: Haas F1 Team

Pietro Fittipaldi, pilote d'essais et de réserve Haas
Pietro Fittipaldi, pilote d'essais et de réserve Haas
20/30
Fittipaldi a fait plusieurs tests pour Haas ces deux dernières années, notamment à Barcelone et à Abu Dhabi l'an dernier.

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

Louis Delétraz, pilote d'essais et de réserve Haas
Louis Delétraz, pilote d'essais et de réserve Haas
21/30
Louis Delétraz est le second, titulaire d'une Super Licence et donc possible remplaçant de Grosjean ou de Magnussen en cas de pépin. Il est par ailleurs pilote Charouz pour sa quatrième saison de Formule 2.

Photo de: Haas F1 Team

Louis Delétraz, pilote d'essais et de réserve Haas
Louis Delétraz, pilote d'essais et de réserve Haas
22/30
Delétraz a fait ses uniques essais en Formule 1 avec Haas, à Abu Dhabi en 2018.

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Jack Aitken, pilote de réserve Williams
Jack Aitken, pilote de réserve Williams
23/30
Après quatre ans chez Renault, Jack Aitken a quitté le Losange pour rejoindre Williams en tant que pilote de réserve. Il est titulaire d'une Super Licence et pilotera la FW43 en essais.

Photo de: Carl Bingham / Motorsport Images

Jack Aitken, pilote de réserve Williams
Jack Aitken, pilote de réserve Williams
24/30
En parallèle, Aitken va participer à sa troisième saison de Formule 2 après avoir fini cinquième en 2019, toujours chez Campos.

Photo de: Carl Bingham / Motorsport Images

Roy Nissany, pilote d'essais Williams
Roy Nissany, pilote d'essais Williams
25/30
Roy Nissany a rejoint Williams en tant que pilote d'essais et participera à trois séances d'Essais Libres 1. Il n'est pas éligible à la Super Licence.

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Roy Nissany, pilote d'essais Williams
Roy Nissany, pilote d'essais Williams
26/30
En parallèle, Nissany fait son retour en Formule 2 chez Trident, après une année blanche en 2019.

Photo de: Carl Bingham / Motorsport Images

Dan Ticktum, pilote de développement Williams
Dan Ticktum, pilote de développement Williams
27/30
Williams a recruté Dan Ticktum dans son programme de jeunes pilotes et au poste de pilote de développement. L'Anglais est proche de pouvoir courir en Formule 1 avec 35,4 points de Super Licence.

Photo de: Williams

Dan Ticktum, pilote de développement Williams
Dan Ticktum, pilote de développement Williams
28/30
Ticktum va participer à sa première saison de Formule 2 avec DAMS. Il avait déjà couru dans la discipline à Abu Dhabi en 2018.

Photo de: Carl Bingham / Motorsport Images

Jamie Chadwick, pilote de développement Williams
Jamie Chadwick, pilote de développement Williams
29/30
Jamie Chadwick conserve son rôle de pilote de développement chez Williams et reste membre du programme de jeunes pilotes de l'équipe. Elle n'est pas éligible à la Super Licence.

Photo de: Williams

Jamie Chadwick, pilote de développement Williams
Jamie Chadwick, pilote de développement Williams
30/30

Chadwick s'est récemment classée quatrième de la saison 2019-20 de F3 Asie mais ne va pas pouvoir défendre son titre en W Series cette année, la saison étant annulée.

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

partages
commentaires
Williams a bouclé sa réorganisation technique
Article précédent

Williams a bouclé sa réorganisation technique

Article suivant

Ferrari ne craint pas de "moments difficiles" entre Leclerc et Sainz

Ferrari ne craint pas de "moments difficiles" entre Leclerc et Sainz