Les pilotes Red Bull s'attendent à une loterie

Après des essais libres perturbés par la pluie à Austin, bien malin qui peut établir une hiérarchie. Les pilotes Red Bull, en tout cas, n'en sont pas capables.

Les pilotes Red Bull s'attendent à une loterie
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing en conférence de presse
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, quitte les stands

Sur un Circuit des Amériques particulièrement détrempé, Daniel Ricciardo et Max Verstappen ont fait partie des pilotes les plus discrets, ne parcourant que 23 tours à eux deux. Cela ne les a pas empêchés de très largement devancer les Ferrari au classement (peu représentatif) des deux séances, ce qui rend Ricciardo à la fois perplexe et optimiste.

"Je pense que ça ne se présente pas mal", commente l'Australien. "Cela avait l'air bien ce matin, les premiers tours que nous avons faits, puis sur le sec. Qui sait ? Je pense que la course va être une loterie. Je ne sais pas si Ferrari avait des problèmes, mais nous allons viser le podium. Un podium avec une petite poitrine de bœuf, bien grillée sur les côtés, et une boisson fraîche. Voire chaude ! Ça se voit que je m'ennuie, hein !"

Blagueur, Ricciardo déplore toutefois le manque de pneus pluie à la disposition des pilotes, qui a fortement dissuadé l'ensemble des concurrents de prendre la piste lors de la première moitié des Essais Libres 2.

"Nous avons eu une crevaison avec le premier train de pneus ce matin, et nous n'avons pas pu le réutiliser", regrette-t-il. "Tout ce que nous utilisions ensuite allait être conservé s'il pleuvait demain pour les qualifications, donc cela aurait été bien d'avoir davantage de pneus."

Lire aussi :

Cette opinion est approuvée par Max Verstappen qui, par ailleurs, est également dans l'incertitude quant au positionnement de Red Bull dans la hiérarchie – "Aucune idée !" répond-il à plusieurs reprises lorsque le sujet est évoqué.

"Je veux dire que je me sens toujours confiant", poursuit le Néerlandais. "Franchement, je ne me prends pas la tête pour dimanche. Nous verrons demain d'où nous prendrons le départ, et à partir de là, ce sera un certain pari de toute façon car nous n'avons pas vraiment fait d'essais sur le sec. On verra."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Vettel pénalisé sur la grille de départ

Article précédent

Vettel pénalisé sur la grille de départ

Article suivant

Sanctionné, Vettel estime que le règlement manque de "bon sens"

Sanctionné, Vettel estime que le règlement manque de "bon sens"
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021