Piquet : "J’ai beaucoup appris des trois premières courses"

Nelson, vous avez disputé trois courses dans la catégorie reine

Nelson, vous avez disputé trois courses dans la catégorie reine. Quel bilan tirez-vous de votre début de saison ?


Le début de saison a été bien entendu très difficile, surtout en Australie car tout était nouveau pour moi et j’avais tellement à apprendre. Mais au fil des courses, les choses sont devenues plus simples. J’ai beaucoup appris au cours de ces trois premières courses et j’ai, je crois, gagné beaucoup d’expérience dans ma manière d’aborder un Grand Prix et ma façon de travailler avec l’équipe pour optimiser les performances de ma monoplace. J’ai de bonnes relations avec Fernando et je tâche de profiter au maximum de son expérience pour progresser.

De quoi avez-vous désormais besoin pour continuer de progresser ?


Chaque course est pour moi l’occasion d’apprendre quelque chose de nouveau, des petites choses comme comment peaufiner le réglage de la voiture et comment exploiter au mieux les pneus. Tout va très vite pendant les week-ends de Grand Prix et vous devez progresser à chaque séance pour aborder les qualifications dans les meilleures conditions. En Australie, nous n’avions pas réussi à le faire mais en Malaisie et à Bahreïn, les choses se sont déjà mieux déroulées. Cela devrait continuer ainsi au fur et à mesure que la saison avance…

Que pouvez-vous nous dire du Circuit de Catalunya ? Est-ce un circuit que vous appréciez ?


Ce n’est pas mon circuit favori mais je le connais très bien pour y avoir beaucoup tourné cet hiver et il ne devrait donc pas y avoir de grandes surprises ce week-end à ce niveau. Ce n’est pas un circuit particulièrement exigeant mais vous devez impérativement avoir un bon package aérodynamique car il y a beaucoup de virages à moyenne vitesse. Il est difficile de suivre les autres voitures. Ce sera donc important de faire une bonne qualification pour ne pas être englué dans le trafic en début de course et pouvoir ainsi tirer le meilleur parti de notre stratégie.

L’équipe a développé un nouveau package pour ce Grand Prix d’Espagne. Quel sera alors votre objectif pour ce premier Grand Prix Européen ?


Je crois qu’avec les derniers développements que nous aurons pour Barcelone, nous devrions être en mesure de faire un réel pas en avant. Nous avons eu des essais positifs ici la semaine dernière et nous avons encore plusieurs voies de progrès envisagées. Il faut se souvenir que toute évolution sur une voiture doit être comprise, développée et surtout optimisée. Ce processus prend du temps et il ne faut pas s’attendre à un revirement de situation du jour au lendemain. Mais nous pouvons être optimistes et je crois que viser la Q3 pour les qualifications avec nos deux voitures et ensuite les points en course doivent être notre objectif ce week-end.

Source : ING Renault F1 Team

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités