Piquet Jr : "Aborder cette première course sereinement"

Nelson, vous êtes désormais à quelques jours seulement de votre premier Grand Prix en Formule 1

Nelson, vous êtes désormais à quelques jours seulement de votre premier Grand Prix en Formule 1. Quel est votre état d’esprit ?

Je crois que je ne réalise toujours pas. Ces dernières semaines, nous étions en essais et je me suis donc avant toute chose concentré sur mon travail et ma préparation. Des essais, j’en ai fait et j’en faisais déjà l’an passé en tant que troisième pilote ING Renault F1 Team. Je n’ai donc pas encore la sensation d’être pilote titulaire. Mais je pense qu’en arrivant à Melbourne, en commençant à travailler sur place avec mes ingénieurs, je vais réaliser ce que je suis sur le point de vivre.

Vous avez beaucoup tourné cet hiver. Comment s’est passée la prise en main de la R28 ?

Oui, j’ai beaucoup roulé cet hiver ce qui était essentiel pour parfaire ma préparation tant physique que technique en vue de l’ouverture du championnat. J’ai la sensation d’avoir bien progressé au fil des séances et je me sens désormais à l’aise dans la R28. Nous avons encore à travailler pour gagner en performance mais toute l’équipe est très déterminée et il y a une vraie dynamique dans l’écurie. Tout le monde se donne à mon maximum et il en va de même pour moi.

Qu’attendez-vous de ce premier Grand Prix ?

Avant tout, j’espère être en mesure de trouver mes repères rapidement. C’est un nouveau circuit pour moi, j’ai fait en sorte de me préparer mais rien ne vaut les premiers roulages pour se faire une idée de la topographie du circuit, de la hauteur des vibreurs, de la trajectoire idéale… Ensuite, je compte travailler avec mes ingénieurs pour mettre au point ma monoplace et il faudra ensuite de mon côté que je sois capable de l’exploiter au mieux. Bien sûr, je suis un compétiteur et j’aimerais faire un bon résultat pour mon premier Grand Prix. Mais chaque chose en son temps, je veux aborder cette première course sereinement, étape par étape.

Vous avez réalisé de nombreuses simulations de course lors de vos dernières séances de préparation. Vous sentez-vous prêt à disputer une vraie course ?

J’ai eu la possibilité de beaucoup rouler cet hiver, je suis donc aujourd’hui prêt sur le plan physique, je n’ai pas d’inquiétude à ce sujet, même si je me doute que le Grand Prix de Malaisie ne sera pas une mince affaire ! Avec l’équipe, nous avons balayé les différentes procédures que je serai amené à rencontrer en Grand Prix, et même s’il est vrai qu’en course, avec la pression les choses peuvent venir se compliquer, je pense que je suis prêt et surtout, j’ai hâte maintenant que le championnat commence. J’ai travaillé toute ma vie pour arriver jusque là ; c’est une grande satisfaction d’être aujourd’hui sur la grille, mais je suis également conscient que j’ai beaucoup à prouver cette année et je suis déterminé à faire mon maximum.

Source : ING Renault F1 Team

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités