Piquet : "Marquer des points doit rester notre objectif"

Nelson, vous n’avez pas marqué de points au Grand Prix d’Europe

Nelson, vous n’avez pas marqué de points au Grand Prix d’Europe. Quel bilan tirez-vous de cette première épreuve à Valence ?


Les organisateurs ont fait beaucoup d’efforts, le circuit était intéressant, surtout le dernier secteur, l’ambiance était chaleureuse… c’est juste dommage d’avoir conclu ce week-end en Espagne sans aucun point à l’arrivée. Je savais après les qualifications qu’entrer dans le Top 8 n’aurait rien d’évident. Je comptais sur des faits de course pour remonter, cela a été finalement plus calme que prévu. Et mon aileron avant était abîmé ce qui n’a pas aidé. C’est donc un coup pour rien en ce qui me concerne, mais je suis désormais pleinement concentré sur le Grand Prix de Belgique et les courses à venir.

L’équipe se prépare à enchaîner deux Grands Prix de légende : Spa-Francorchamps et Monza. Est-ce selon vous un défi intéressant ?


Oui ce sont deux circuits, avec Monaco, qui ont vraiment leurs spécificités propres et ont su gagner leurs lettres de noblesse dans l’histoire de la F1. Je suis content de courir sur ces deux circuits d’autant que j’apprécie tout particulièrement le tracé de Spa-Francorchamps. C’est sans doute mon préféré du championnat, avec Silverstone peut être. Ce sera intéressant car, en termes de pilotage, c’est un circuit exigeant et sur le plan technique, nous allons devoir beaucoup travailler avec mes ingénieurs pour adapter la voiture au mieux aux exigences de ce tracé.

Pourquoi Spa est-il selon vous un circuit si atypique ?


C’est un circuit très vallonné et très long. Il est très complet avec des courbes rapides et pourtant un des virages les plus lents du championnat. En termes de sensation au volant, c’est incroyable et on ne retrouve cela nulle part ailleurs. Je crois que c’est pour cela que la plupart des pilotes apprécient beaucoup ce circuit.

Quelles sont vos ambitions pour ce Grand Prix de Belgique ?


Je pense que Valence ne reflète pas notre situation actuelle dans le peloton. Nous pouvons marquer des points, nous l’avons fait à plusieurs reprises lors des derniers Grand Prix et c’est ce que nous devons garder en tête pour aborder cette course sereinement. Mon objectif sera d’entrer en Q3 pour les qualifications et espérer faire ensuite un bon départ pour pouvoir prétendre à de gros points. J’avoue que je préfèrerais que la course se déroule sur le sec mais en Belgique, on ne sait jamais !

Source : ING Renault F1 Team

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités