Pirelli : 1.5 sec au tour entre les deux mélanges

Le coucher du soleil venant inonder le ciel une demi-heure avant la fin des seconds essais libres à Abu Dhabi, les équipes ont expérimenté du pilotage de jour comme de nuit

Le coucher du soleil venant inonder le ciel une demi-heure avant la fin des seconds essais libres à Abu Dhabi, les équipes ont expérimenté du pilotage de jour comme de nuit.

D’abord par de fortes températures pour les premiers essais, puis avec un mercure chutant pour la seconde séance, c’est Red Bull qui est une nouvelle fois sorti du chapeau au terme de journée avec une référence de 1m41.335s en pneus tendres P Zero Jaunes à la mi-séance. Fraîchement couronné, Sebastian Vettel a utilisé au mieux les mélanges medium et tendre – la même allocation qu’il y a moins d’une semaine, en Inde-. Néanmoins, le niveau d’usure et de dégradation constaté à Abu Dhabi est bien plus faible sur le mélange tendre en particulier.

Dans la matinée, par une température de piste de 45°C, c’est Romain Grosjean (Lotus) qui a signé le meilleur chrono en pneu medium. Les équipes n’utilisèrent que le mélange le plus dur proposé pour les EL1, avant de passer les tendres dans l’après-midi. A l’exception de l’ennui de Paul di Resta (Force India), rencontrant un problème de freins et endommageant une jante, aucun problème lié aux roues n’a été à déplorer.

La journée de vendredi est unique à Abu Dhabi, en raison du contraste entre les conditions des deux séances. Avec des EL2 plus représentatifs des conditions de qualifications et de course, l’utilité des EL1 est donc réduite ici, car l’usure et la dégradation des pneus n’est pas représentative [des conditions]”, décrit Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport.

Tout roulage avec les autos est cependant utile en termes d’évaluation des réglages de course, avec un accent particulier porté sur la traction, ayant une corrélation directe avec la durée de vie des pneus.

De ce que nous avons pu voir jusqu’à présent, il y a approximativement 1.5 s au tour entre les deux mélanges”, indique le Britannique. “Une différence assez importante pour rendre la stratégie cruciale. Nous nous attendons à ce que le top 10 des qualifications se qualifie en tendres demain, ce qui sera bien entendu une opportunité pour ceux partant à compter de la P11, et pouvant débuter la course en tendres”.

Nous avons encore beaucoup de données à analyser, mais l’on prédit un à deux arrêts en course en l’état actuel des choses. Les équipes auront peut-être la possibilité de faire un plus long dernier relais que d’habitude en raison des température de piste dégressives”.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Paul di Resta , Sebastian Vettel , Romain Grosjean
Équipes Force India
Type d'article Actualités