Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
10 jours

Pirelli : 31 jours de tests pour les pneus 18 pouces 2021

partages
commentaires
Pirelli : 31 jours de tests pour les pneus 18 pouces 2021
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
22 mars 2019 à 15:02

Pirelli avance dans ses plans de développement de pneus 18 pouces en vue de la saison 2021, grâce à des "mulets" modifiés, qui prendront la piste dès cette saison.

La firme italienne a prévu des tests dès cette année. Les essais de développement des nouvelles spécificités techniques adaptées au règlement 2021 débuteront au mois de septembre, avant qu'un programme plus intense ne soit mis en place en 2020.

Lire aussi :

Pirelli est proche d'un accord avec les équipes ayant accepté de fournir une monoplace pour ces tests. Le défi, pour les volontaires, est de devoir adapter les suspensions permettant de recevoir des roues et pneus 18 pouces. Le fournisseur unique de la F1 espère recevoir autant de propositions que possible de la part des équipes pour disposer de matériel adapté.

"Nous sommes en discussion avec les équipes pour des mulets", explique Mario Isola, responsable F1 Pirelli. "Cela doit encore être confirmé, mais je crois que nous avons une solution et que nous avons la possibilité de faire des tests à compter de septembre 2019 avec ceux-ci. C'est très important pour nous : de vrais mulets, des autos 2018 modifiées pour [accueillir] des 18 pouces."

"Cette saison, nous aurons trois séances avec un total de six jours [de roulage] pour débuter le développement", dévoile Isola. "C'est un grand changement : les pneus 18 pouces ne sont pas faciles à créer en termes de design. Si nous disposons de plus d'une équipe [prêteuse de voiture], nous diviserons les séances entre celles qui offriront un mulet."

Toutes les équipes auront accès aux données collectées

Isola reconnaît qu'un début de développement réalisé suffisamment tôt permettra à Pirelli d'arriver mieux préparé sur son programme de tests 2020. "C'est très important, également compte tenu du niveau de performance des autos : nous devons nous assurer de fournir un bon produit. Débuter en seconde partie d'année nous donne l'opportunité de disposer de temps en hiver pour passer en revue ces tests et réaliser des changements, si nécessaire. Par exemple, s'il vous faut changer le profil du pneu, il convient de faire de nouveaux moules et cela prend du temps. Compte tenu de tout ceci, il est important de pouvoir tester en septembre, octobre et novembre. Mais cela n'affecte pas les autres équipes qui ne testent pas cette année, car par ailleurs, nous fournissons l'intégralité des données à toutes les équipes."

Lire aussi :

Toujours très préoccupé par la communication auprès du public quant à la méthode d'engagement de Pirelli sur le développement des gommes, Isola tient à bien préciser que les équipes ont toutes reçu la proposition de fournir une auto pour procéder aux tests, afin d'éviter tout soupçon de possible avantage tiré par l'une ou l'autre.

"Comme toujours, nous avons offert à tout le monde la possibilité de tester, puis la décision leur revient", rappelle l'Italien. "Si nous n'avons que quelques équipes qui font des tests en 2019, ce n'est pas un problème, car en 2020 nous offrirons de nouveau à toutes les équipes l'opportunité de tester un mulet. Si quelqu'un n'offre pas de voiture cette année, ce n'est pas annulé pour l'an prochain. Nous partirons de zéro de nouveau l'an prochain dans l'offre. Nous aurons alors 25 jours de tests, tous dédiés aux pneus 18 pouces. Il y aura probablement plus d'équipes qui rendront un mulet disponible l'an prochain, mais pas toutes."

Article suivant
Briatore prédit une saison "très compliquée" pour Ferrari

Article précédent

Briatore prédit une saison "très compliquée" pour Ferrari

Article suivant

Renault : Les F1 "extrêmement pointues" vont pimenter 2019

Renault : Les F1 "extrêmement pointues" vont pimenter 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Tags pirelli
Auteur Adam Cooper