Pirelli a déjà fait rouler ses quatre mélanges ce weekend

Silverstone tient ses promesses pour Pirelli, qui a déjà pu faire rouler ses quatre composés pneumatiques depuis le début du weekend, avant même le début des qualifications

Silverstone tient ses promesses pour Pirelli, qui a déjà pu faire rouler ses quatre composés pneumatiques depuis le début du weekend, avant même le début des qualifications.

Une situation météo qui met cependant les équipes dans l’embarras, la définition des réglages ayant été rendue difficile depuis le début du weekend. Par ailleurs, la lecture habituelle de la hiérarchie est difficile pour chaque team, qui ne peut que supposer quel programme a été mis en place par les rivaux.

« Silverstone est l’une de mes destinations favorites durant l’année, car ce circuit respire l’Histoire et il offre, par sa rapidité, un challenge excitant pour les pilotes et les fans », commence Paul hembery Responsable de Pirelli Motorsport. « Les spectateurs britanniques sont de fins connaisseurs et certainement les plus enthousiastes de la saison. C’est incroyable de les savoir toujours aussi impliqués, quelle que soit la météo ».

« Et la météo, justement, c’est l’un des points essentiels ici ! Il ne fut pas rare d’observer dans le passé un soleil radieux virer à la pluie torrentielle. Par conséquent, peu importe les données enregistrées jusque-là, il est primordial de savoir adapter sa stratégie dans le feu de l’action, en fonction des conditions ».

Pour éviter les ennuis de l’an dernier, Pirelli a choisi cette fois d’équiper les F1 des deux mélanges les plus durs pour les conditions sèches, ce qui pourrait cependant faire entrer en jeu le facteur de graining : le glissement des monoplaces sur l’asphalte, lorsque la fenêtre d’exploitation n’est pas atteinte, génère une dégradation accélérée des gommes, particulièrement par températures fraiches ou météo humide.

« Nous apportons les deux pneumatiques les plus durs de notre gamme qui doivent permettre de parer à toutes les circonstances. Après le Grand Prix, nous attendons beaucoup des derniers essais effectués en cours de saison, dédiés aux tests de pneumatiques. Afin de poursuivre notre programme de développement, Ferrari et Marussia se mettront à notre service le mardi, Red Bull et Lotus le mercredi. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités