Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
22 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
29 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
43 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
78 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
91 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
106 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
113 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
127 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
134 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
148 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
162 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
190 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
197 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
218 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
232 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
246 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
267 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
281 jours

Pirelli attend les commentaires des équipes pour les pneus 2020

partages
commentaires
Pirelli attend les commentaires des équipes pour les pneus 2020
Par :
5 août 2019 à 11:45

La FIA a envoyé à toutes les équipes une nouvelle lettre contenant les objectifs à fixer à Pirelli pour la saison prochaine ainsi que pour 2021, et attend désormais leur approbation pour que le contenu soit définitivement validé.

Après plusieurs mois de discussions, toutes les parties ont trouvé un accord autour de trois axes essentiels concernant les pneumatiques : disposer d'une fenêtre d'exploitation plus large, avoir moins de surchauffe, et moins de dégradation. Quelques ultimes modifications concernant les chiffres précisés dans cette lettre pourraient être apportées, en fonction du retour formulé par les équipes. 

Lire aussi :

"Ils ont désormais la lettre", confirme Mario Isola, directeur de Pirelli F1. "Nous serons heureux de recevoir leurs commentaires dès que possible afin de voir si nous pouvons répondre à certaines requêtes. Le processus est en course. Bien sûr, nous parlons aussi de 2021 dans cette lettre, donc il y a un double travail. Nous avons beaucoup travaillé sur la lettre avec la FIA et la F1, car ce n'est pas simple de mesurer et de définir des objectifs. Parfois, les gens croient qu'il s'agit simplement d'écrire des chiffres sur une feuille, mais ce n'est pas le cas."

"Il faut comprendre les chiffres, comprendre comment mesurer les objectifs, sinon c'est inutile, et nous travaillons dur pour ça. Nous devrons probablement revoir la lettre à l'avenir pour l'adapter aux conditions que nous rencontrerons avec les pneus 18 pouces, etc. L'idée est d'aller vers un pneu avec moins de dégradation, plus résistant à la surchauffe, de manière à ce que les pilotes puissent attaquer. Ensuite, nous devons définir exactement ce que cela signifie. Si nous disons que nous avons trois composés sans aucune dégradation sur chaque Grand Prix, c'est inutile, car tout le monde utilisera juste le plus rapide. Quand nous parlons de pneus avec une faible dégradation, nous devons mettre des chiffres dessus."

Aucune date précise n'a été fixée pour que les équipes fassent part de leurs commentaires suite à cette lettre concernant les deux saisons à venir, mais les échéances arrivent forcément très rapidement. Pour Pirelli, le défi est immense puisqu'il ne reste plus qu'une seule session d'essais en piste pour développer les gommes 2020, qui aura lieu le mois prochain avec Mercedes sur le Circuit Paul Ricard. Ensuite, toutes les équipes pourront tester les futurs pneus lors de tests programmés en décembre à Abu Dhabi. "Ce qui est important désormais, c'est de geler les objectifs pour 2020, car nous manquons de temps", insiste Mario Isola. "Ensuite, nous en aurons un peu plus pour 2021."

Propos recueillis par Adam Cooper  

Article suivant
Le GP de Hülkenberg compromis par un mode moteur de sûreté

Article précédent

Le GP de Hülkenberg compromis par un mode moteur de sûreté

Article suivant

Verstappen tourne en dérision les 1000 chevaux de Renault

Verstappen tourne en dérision les 1000 chevaux de Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Tags pirelli
Auteur Basile Davoine