Pirelli compose encore avec la pluie

Paul Hembery n'aura de nouveau pas vu le nouveau mélange expérimental dur amené par Pirelli prendre la piste autant que souhaité

Paul Hembery n'aura de nouveau pas vu le nouveau mélange expérimental dur amené par Pirelli prendre la piste autant que souhaité. Resté dans les box à Silverstone en raison de la pluie, le nouveau composé fut de nouveau amené à Hockenheim...où la pluie vint de nouveau perturber l'évaluation de cette gomme annoncée plus facile d'utilisation que l'actuel pneu italien!

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, la plupart des gens en avaient assez de la pluie, mais la voilà revenue ! Ce matin fut différent de Silverstone, cependant, la piste séchant rapidement, mais pas assez pour les pneus intermédiaires. Il y eut également du temps de roulage sur le sec”.

La seconde séance d'essais libres fut importante pour les équipes, qui devraient rencontrer des conditions météo relativement similaires demain en qualifications.

Cet après-midi fut bien meilleur, et cette très vaste gamme de conditions a permis aux équipes de définir les fenêtres de fonctionnement des mélanges pour le sec ainsi que des intermédiaires et des pluies, ce qui pourrait représenter une information vitale pour les qualifications. Nous n’avons jamais couru à Hockenheim en F1 auparavant, et il sera important d’essayer de récolter autant d’informations que possible – particulièrement car nous avions trois types de composés en piste aujourd’hui pour la première fois de l’année. Les conditions variables ont fait que les pilotes n’ont pas pu dresser de conclusions précises sur les pneus expérimentaux, mais avec des conditions changeantes attendues demain, les informations collectées furent loin de représenter une journée perdue”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités