Pirelli confirme des essais sur piste humide au Paul Ricard

Motosport.com est en mesure de révéler que Pirelli organisera deux journées de tests sur piste détrempée sur le circuit Paul Ricard. 

Ces essais auront lieu les 25 et 26 janvier 2016 avec des monoplaces de la saison 2015, et toutes les équipes ont été invitées à participer. Les deux journées complètes seront dédiées à du roulage sur piste humide en utilisant le système d’arrosage artificiel du circuit. 

Uniquement des tests pour les pneus

Pirelli essaie depuis longtemps d’organiser des tests convenables dans de telles conditions. Comme pour tous les essais effectués pour les besoins du manufacturier de pneus, les équipes ne seront pas autorisées à effectuer des modifications sur les monoplaces ou à tester des développements. 

"Le plan est d’aller sur le Paul Ricard en janvier", a confirmé Paul Hembery à Motorsport.com. "Il faut aller sur un circuit où l’eau est contrôlée et utilisée de manière constante. C’est l’un des rares endroits où, en janvier, ce serait OK pour la météo."

"Il y a besoin d’une seule voiture pour faire les tests que nous voulons. Nous avons étendu cela à tout le monde ; s’ils veulent tous venir, c’est bien."

Nouveaux pneus pluie en Australie

Ces essais suffiront à Pirelli pour préparer ses nouveaux pneus pluie avant le Grand Prix d’Australie, qui ouvrira la saison 2016 en avril : "C’est pour l’année prochaine. La saison démarre plus tard, donc cela nous aide. Si nous avions eu le début habituel [en mars], cela aurait été trop tard."

Hembery espère que Pirelli aura également l’opportunité d’effecteur davantage d’essais sur piste sèche par la suite. 

"Chaque test est positif pour nous. En réalité, nous aimerions en faire beaucoup plus. On nous a demandé de faire des courses avec deux ou trois arrêts. Cette année, c’est un peu trop proche d’un seul. Les marges sont très petites, et quand on analyse, il suffit de 5 ou 10 secondes pour passer d’une stratégie à l’autre, et réussir cela sans essais est très difficile. Donc nous avons besoin de plus de tests. C’est vraiment pour les composés, pas tellement pour la structure du pneu."

Le circuit Paul Ricard constituera une nouveauté pour de nombreux pilotes puisqu’il n’a pas accueilli de séance d’essais collectives en F1 depuis mai 2008. 

A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags pirelli, tests