Pirelli - Des milliers de km de tests et de simulations

Le développement des gammes P Zero et Cinturato 2013 incluent des milliers de kilomètres sur simulateur informatisé, sous l’œil des ingénieurs Pirelli durant l’ensemble de la saison 2012

Le développement des gammes P Zero et Cinturato 2013 incluent des milliers de kilomètres sur simulateur informatisé, sous l’œil des ingénieurs Pirelli durant l’ensemble de la saison 2012.

C’est avec des outils et logiciels sophistiqués que les tests en laboratoire furent complétés par les données collectées sur les Grand Prix et les 7000 kilomètres d’essais privés couverts avec la Renault R30. Les pilotes de développement, Jaime Alguersuari et Lucas Di Grassi, ont ainsi tourné à Jerez, Spa, Barcelone (à deux reprises), ainsi qu’au Paul Ricard (pour des tests sur le mouillé). La première apparition en piste de la gamme Pirelli 2013 interviendra lors des premiers essais F1 de Jerez, au début du mois de février.

La première caractéristique de la gamme pneumatique Pirelli F1 dans sa version 2013 réside dans la tendresse des composés, tous revus vers des mélanges plus tendres. Un changement qui devrait offrir un pic de température atteint plus rapidement, et offrir des temps au tour en moyenne 0.5 sec plus rapides que l’an dernier à composés équivalents.

Un basculement de la technologie Pirelli fait que le nouveau pneu dur –le P Zero Orange- sera globalement de la même texture que le composé medium de l’an dernier. Par conséquent, la dégradation thermique se trouvera augmentée, tandis que la fenêtre de pic de performance du pneu sera élargie. La traction est également améliorée, offrant de meilleurs temps au tour, particulièrement en raison des gains réalisés en sortie de virages et dans les zones de traction combinés (lors des passages de freinage à l’accélération et vice-versa).

L’écart de performance entre les différents composés est désormais de plus d’une demi-seconde au tour et se trouve dont augmenté par rapport à l’an dernier, particulièrement par rapport à la seconde moitié de saison. La dégradation thermique plus rapide et l’augmentation de l’écart de performance entre les composés encourageront les dépassements lors de chaque course.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jaime Alguersuari
Type d'article Actualités