Pirelli dévoile sa stratégie idéale pour Sepang

Vettel a établi sa pole avec près d’une seconde de marge chaussé des pneus intermédiaires Cinturato Verts, par des conditions humides de bout en bout de Q3

Vettel a établi sa pole avec près d’une seconde de marge chaussé des pneus intermédiaires Cinturato Verts, par des conditions humides de bout en bout de Q3. Les pneus slicks désignés pour le Grand Prix de Malaisie (le medium P Zero Blanc et le dur P Zero Orange) furent utilisés en Q1 et Q2 avant l’arrivée de la pluie.

Le top 10 ayant réalisé son temps qualificatif de Q3 en intermédiaires, il lui sera possible de choisir le mélange avec lequel prendre le départ de la course, demain, ouvrant ainsi un très large éventail de possibilités stratégiques.

Trois arrêts semblent être la stratégie la plus rapide pour demain, le mélange dur semblant être à son avantage en conditions de course. Il s’agit bien entendu du scénario pour temps sec, qui n’est aucunement garanti en raison de la moyenne de pluviométrie 6 fois supérieure à celle de Melbourne”, estime-t-on chez Pirelli.

“{La stratégie la plus rapide est de prendre le départ en mediums, de changer pour les durs au tour 9, puis de changer de nouveau pour des durs au 25ème passage et de finir la course avec un train neuf de durs au tour 40.
Une stratégie alternative consisterait à prendre le départ en mediums, puis de passer un autre train du même mélange eu tour 13, puis d’effectuer deux relais en durs, avec des arrêts aux tours 25 et 41}”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités