Pirelli envisage un ou deux arrêts à Mexico

Après la séance de qualifications, Pirelli livre quelques clés stratégiques en vue de la course qui sera disputée sur une piste particulière, en raison de sa faible adhérence.

Pirelli envisage un ou deux arrêts à Mexico
Jun Matsuzaki, Ingénieur Pneumatique Sahara Force India F1 Team avec des pneus Pirelli
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06 devant son équipier Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Les couvertures des pneus Pirelli
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Les pneus Pirelli intermédiaires et tendres

Nico Rosberg a signé la pole position lors du Grand Prix du Mexique, la quatrième consécutive, devant son équipier Lewis Hamilton et son challenger au Championnat Sebastian Vettel.

Sur une piste neuve, glissante, la question de la stratégie pourrait être, plus qu’ailleurs, prépondérante : "Les calculs de stratégies sont ici compliqués par une multitude de facteurs," explique Pirelli.

"D’abord, par le peu d’expérience des équipes de cette piste toute neuve. Ensuite, par le fait que toutes les séances se sont déroulées dans des conditions différentes et, enfin, par la rapide évolution des conditions de piste. Ce qui rend très difficile l’estimation du comportement des pneumatiques."

La situation pourrait être rendue plus compliquée encore par la météo. La pluie est en effet attendue à Mexico.

Deux arrêts, théoriquement plus rapide

Cependant, malgré toutes ces inconnues, une stratégie préférentielle s’est dégagée : "Le tracé s’améliore et, avec ceci, l’écart entre les deux types de gommes se réduit au fil des dépôts de gomme sur la piste. Les stratégies possibles sont multiples : un seul arrêt (oui, c’est possible !) ou deux arrêts (théoriquement la plus rapide) selon la dégradation enregistrée, la vitesse de chacun et, aussi, le trafic rencontré en piste," indique Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport.

Plus précisément, la stratégie idéale impliquerait un départ en pneus tendres, puis un premier arrêt au 23ème tour pour passer des pneus tendres et enfin, un dernier passage par les stands au 46ème tour pour terminer le GP en pneus medium.

Du côté des stratégies à un arrêt, ceux qui s’élanceront en tendres devront changer de gommes autour du 30ème tour et ceux qui s’envoleront en medium au 40ème passage. Le tour, évidemment, sous réserve qu’il ne pleuve pas.

partages
commentaires
Mercedes - Pas de pacte entre Rosberg et Hamilton avant le départ

Article précédent

Mercedes - Pas de pacte entre Rosberg et Hamilton avant le départ

Article suivant

Steiner croit aux points pour Haas en 2016

Steiner croit aux points pour Haas en 2016
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021