Pirelli espère une allocation fixe pour le début de saison 2017

Pirelli a révélé que la possibilité de fixer des choix de pneus identiques à toutes les équipes pour le début de saison 2017 était actuellement discutée.

Pirelli espère une allocation fixe pour le début de saison 2017
Günther Steiner, Team Principal Haas F1 Team et Mario Isola, Directeur de Pirelli Racing
Des pneus Pirelli
Des pneus Pirelli
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Pneus Pirelli
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Des pneus Pirelli
Des pneus Pirelli
Des pneus Pirelli

Depuis cette année, chaque pilote doit déterminer la manière de répartir son allocation pneumatique avec 14 semaines d'avance lorsqu'il s'agit de Grands Prix disputés hors Europe. Ce délai permet ainsi à Pirelli de disposer du temps nécessaire pour produire ses enveloppes puis les envoyer sur site. Conformément à cette règle, les choix de pneus pour le Grand Prix d'Australie, manche d'ouverture de la saison, ont été faits dès le mois de décembre dernier.

Pour la saison prochaine, Pirelli doit développer une gamme complète de nouveaux pneus, avec de nouvelles dimensions. Le manufacturier italien espère donc un ajustement de la règle qui lui permettrait de fixer les choix de chaque équipe pour les premières courses de la saison 2017, avant de revenir à ce qui se fait actuellement lors du retour en Europe. 

"Le plan est de garder les mêmes règles", a expliqué Mario Isola, directeur technique de Pirelli. "Bien sûr, nous discutons avec les équipes de la manière dont nous pouvons organiser ça au début de l'année, car elles auront un produit complètement nouveau, des composés complètement nouveaux. Ce sera donc difficile de sélectionner les gommes avec 14 semaines d'avance pour les premières courses."

"C'est quelque chose dont nous devons discuter. À mon avis, le règlement fonctionne, donc il n'y a pas de raison de le changer, mais nous devons trouver une solution au moins pour les trois ou quatre premières courses."

Un problème logistique majeur

Le calendrier 2017 est encore inconnu, mais il débutera par plusieurs manches extra-européennes qui imposent des contraintes logistiques à Pirelli. Le scénario idéal pour la firme de Milan serait de définir avec toutes les équipes une allocation unique pour les premiers Grands Prix. 

"Nous ne connaissons pas le calendrier pour le moment, mais on peut s'appuyer sur celui que nous avions cette année. Entre les essais hivernaux et la première course, nous avions deux semaines. En deux semaines, même par avion, on n'a pas assez de temps pour produire les pneus et les envoyer. Ce n'est pas assez. Nous pouvons réduire le délai en début de saison en utilisant le fret aérien, mais pour l'Australie il faut trois ou quatre semaines."

"Dans ce cas, nous pouvons produire les pneus en avance. S'ils décident, par exemple, d'avoir une allocation fixe au début de l'année, nous pouvons commencer la production. Le plan est de terminer le développement du produit 2017 fin novembre. Nos sessions sont programmées pour avoir une validation finale à Abu Dhabi, après le Grand Prix, avec trois voitures."

"Cette validation finale est là pour vérifier que tout est OK, que les composés sont OK, que la construction est OK. Après ça, le produit est disponible, et nous pouvons débuter la production. Et nous serons donc au début du mois de décembre."

partages
commentaires
Pérez décidera de son avenir pendant l'été

Article précédent

Pérez décidera de son avenir pendant l'été

Article suivant

"Tolérance zéro" avec les limites de la piste à Silverstone

"Tolérance zéro" avec les limites de la piste à Silverstone
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021