Pirelli - Les équipes F1 disent oui à des tests de nouveaux mélanges

partages
commentaires
Pirelli - Les équipes F1 disent oui à des tests de nouveaux mélanges
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
19 sept. 2015 à 11:30

Les Directeurs d'Equipes F1 se sont entendus pour donner le feu vert à une séance de tests pneumatiques dans la foulée du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Mario Isola, Directeur de la Compétition Pirelli avec Sebastian Vettel, Ferrari
Des ingénieurs Pirelli retirent le pneu arrière crevé de Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR10
Un mécanicien Lotus F1 Team avec des pneus Pirelli
Un mécanicien Lotus F1 Team avec des pneus Pirelli
Un mécanicien McLaren avec les pneus Pirelli
Des techniciens Pirelli

L'objectif de cette séance ne serait pas de permettre aux équipes de développer leurs autos, mais bien de se mettre à la disposition totale de Pirelli pour mener les évaluations nécessaires à la mise en place future de composés pneumatiques plus agressifs, a confirmé Paul Hembery à Singapour.

Du temps pour expérimenter de nouveaux mélanges

Le manufacturier italien n'a jamais caché son souhait d'avoir plus d'opportunités de rouler en piste avec les différentes monoplaces de la grille pour évaluer les contraintes physiques et les possibles expérimentations pouvant ensuite trouver leur place dans la gamme, tout en gardant tout le monde satisfait.

Les équipes ont cerné leur part de responsabilité dans le développement pneumatique avec les incidents du Grand Prix de Belgique et souhaitent désormais aider Pirelli à tester de nouvelles formes de structures et mélanges pour faire progresser aussi bien le comportement des gommes que leur rigidité.

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, se satisfait du fait de voir le Groupe Stratégique partager le point de vue de la firme transalpine.

"Nous avons été informés du fait qu'il y aurait deux journées à Abu Dhabi au terme de la saison pour examiner les supertendres", explique-t-il. "Il y aura également deux journées de tests sur le Paul Ricard en janvier pour des essais sur le mouillé. Voilà la situation actuelle. Pour l'heure, il ne n'agit que d'une décision prise au niveau du Groupe Stratégique, et cela doit maintenant être ratifié rapidement [par la FIA] pour que cela se produise".

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Guillaume Navarro