Pirelli livrera les données des nouveaux pneus à Mercedes

Pirelli a annoncé qu'elle délivrera à Mercedes les données récoltées sur les nouveaux pneus testés cette semaine en programme de tests des jeunes pilotes, et ce, malgré l'interdiction du team d'y participer

Pirelli a annoncé qu'elle délivrera à Mercedes les données récoltées sur les nouveaux pneus testés cette semaine en programme de tests des jeunes pilotes, et ce, malgré l'interdiction du team d'y participer.

L'équipe composée de Lewis Hamilton et Nico Rosberg a en effet été bannie de cette série de tests suite à son test "secret" de Barcelone avec la monoplace de 2013. Cependant, elle gardera un accès à certaines informations qui seront engrangées durant ces trois jours à Silverstone.

Le directeur de Pirelli Motorsport, Paul Hembery, a confié à Autosport que son entreprise continuera à appliquer sa politique de partage de données sur les pneumatiques avec toutes les équipes malgré l'affaire.

"Les équipes auront un programme de test pneumatique très clair", dit-il. "Elles doivent rouler dans les conditions que nous leur avons imposé".

"Mercedes a beaucoup de données sur les pneus de 2012, cela influera sur l'aérodynamique et les réglages. Je pense qu'ils auraient gagné à être autorisés à rouler. Cependant, nous donnons le même retour d'informations à toutes les équipes. Nous récoltons les mêmes données, donc ils ont tous les mêmes infos".

De son côté, Mercedes compte limiter les dégâts en exploitant les données récoltées à Interlagos l'an passé, lors de diverses simulations effectuées pour comparer les pneus de 2012 et les futurs produits de 2013.

"Nous nous basons sur nos expériences. Nous avons fait quelques comparaisons entre les pneus de 2012 et ceux de 2013 au Brésil, donc nous nous reposons là-dessus" déclare Ross Brawn. "Nous connaissons assez bien les pneus de 2012, et nous les utilisons toujours en soufflerie".

Brawn estime qu'il n'y aura pas de modification drastique, mais il regrette malgré tout de ne pouvoir faire tourner ses voitures malgré le soutien de Pirelli.

"Cela ne nous aide pas puisque nous ne testerons pas le pneu de 2012 sur notre voiture actuelle jusqu'à notre arrivée en Hongrie. Il aurait été agréable d'avoir un aperçu, mais il faut faire avec", conclut-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn , Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités