Pirelli révèle ses choix pour Monza

Pirelli a officialisé ce jeudi sa sélection pneumatique pour le Grand Prix d'Italie, qui aura lieu le 2 septembre prochain. 

Pirelli révèle ses choix pour Monza

Sur le mythique tracé de Monza, temple de la vitesse, le manufacturier unique fournira aux dix équipes du plateau les gommes mediums (couleur blanche), tendres (couleur jaune) et supertendres (couleur rouge). 

Tandis que le composé supertendre sera celui de la Q3 en qualifications, les deux autres composés seront éligibles pour la course. Cette combinaison des trois types de pneus de milieu de gamme est similaire à celle qui a été annoncée la semaine dernière pour les Grands Prix de Belgique et du Japon, deux pistes particulièrement exigeantes avec les pneus. 

Rappel du règlement

Chaque pilote doit conserver un train du mélange le plus tendre, parmi les trois nominés, pour la Q3. Ces gommes doivent être retournées à Pirelli à l’issue de la séance qualificative pour les concurrents classés dans le top 10. Les autres peuvent quant à eux les garder pour la course.

Chaque pilote doit avoir deux trains, en l'occurrence mediums et tendres, disponibles pour la course, avec l'obligation d'utiliser l'un d'entre eux et de changer au moins une fois de composé en course.

Les équipes sont libres de choisir parmi les dix trains restant à leur disposition, au nombre de 13 pour le week-end.

Allocations pneumatiques en 2018

 Superdur**DurMediumTendreSupertendreUltratendreHypertendre
 Melbourne        
 Sakhir        
 Shanghai        
 Bakou        
 Barcelone*        
 Monaco        
 Montréal        
 Paul Ricard*        
 Red Bull Ring        
 Silverstone*        
 Hockenheim        
 Hungaroring        
 Spa          
 Monza            
 Singapour        
 Sotchi        
 Suzuka            

* Pneus modifiés avec bande de roulement 0,4 mm moins épaisse (en raison du resurfaçage de ces circuits) / ** Le pneu Superdur est un pneu de réserve

partages
commentaires
Ricciardo en passe de prolonger avec Red Bull

Article précédent

Ricciardo en passe de prolonger avec Red Bull

Article suivant

Red Bull améliore encore l’aérodynamique de sa RB14

Red Bull améliore encore l’aérodynamique de sa RB14
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021