Pirelli n'est pas loin du rythme de Bridgestone

L’un des grands défis de la saison prochaine sera le retour de Pirelli en Formule 1

L’un des grands défis de la saison prochaine sera le retour de Pirelli en Formule 1. Depuis de nombreuses semaines, le manufacturier italien mène des essais privés avec une Toyota TF109 sur différents circuits européens comme Monza ou Le Castellet.

Selon le directeur exécutif de Pirelli, Francesco Gori, les gommes italiennes ont déjà un rythme similaire à celles qui sont proposées par Bridgestone cette saison, de bonne augure pour 2011.

"Jusqu’ici, nos résultats sont très encourageants. Nous avons fait plus de 4.000 kilomètres avec de très bons résultats," a déclaré le directeur exécutif de Pirelli, Francesco Gori, sur le site motorline.cc.

"Si vous prenez en compte le fait que nous utilisons une voiture de 2009 et qui n’est donc pas aussi développée que les voitures actuelles, nous sommes actuellement à seulement une seconde du temps au tour réalisé avec les pneus actuels."

Nick Heidfeld fut le premier pilote à avoir testé les nouveaux pneumatiques qui équiperont les F1 en 2011 et il estime que les enveloppes italiennes seront d’un bon niveau pour la catégorie reine du sport automobile.

"Je crois que ce sera un bon pneu que nous verrons l’année prochaine. Jusqu’à présent, ils ont été fiables, aucun problème technique. Le niveau d’adhérence est dans la bonne fourchette, cela semble donc positif pour l’instant," a indiqué Nick Heidfeld.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld
Type d'article Actualités