Pirelli ne sait pas encore tout du tracé de Sotchi

Tirant les leçons de l’année passée, date de la première visite de la Formule 1 à Sotchi, Pirelli a sélectionné les gommes les plus tendres de sa gamme pour le Grand Prix de Russie. 

L’an dernier, les composés medium et tendre avait été utilisés, dans un choix conservateur logique compte tenu de l’inconnue pneumatique du tracé russe. L’usure y avait été très peu prononcée, sur un asphalte neuf, et Nico Rosberg avait notamment réussi un relais quasiment aussi long que la durée de la course avec les gommes mediums. 

Un choix logiquement moins conservateur

Pirelli a donc opté pour les gommes tendres (jaune) et supertendres (rouge) cette année pour Sotchi. Le manufacturier italien rappelle que l’asphalte de Sotchi reste très lisse et peu abrasif, et la dégradation y sera moindre puisque cela va de paire avec de bonnes conditions météo et des courbes à vitesse moyenne. 

"Nous sommes heureux de revenir en Russie, qui accueille cette année le deuxième Grand Prix de Formule 1 de son histoire", se réjouit Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport. "Cette destination représente non seulement un marché important pour nous, mais également pour toutes les marques impliquées dans l’industrie automobile." 

"Lors de notre première visite sur ce circuit de Sotchi, nous n’avions aucun repère - c’est inévitablement le cas lorsque l’on découvre une piste - mais nous avons depuis lors été en mesure d’analyser en profondeur les données recueillies l’an passé. Nous avons donc choisi de sélectionner ces deux mélanges afin de revenir à un schéma plus traditionnel de deux ou trois arrêts pendant la course, qui demeure notre souhait à chaque épreuve." 

Des données à acquérir

Toutefois, la connaissance du circuit de Sotchi, ainsi que son évolution en un an, restent encore imparfaites .

"Malgré l’évolution de la technologie en matière de simulation, les équipes, tout comme nous, continueront à approfondir encore davantage la connaissance des contraintes imposées par ce tracé. Il est constitué d’une grande variété de virages qui permettront aux pilotes d’extraire une adhérence maximale des gommes extra-tendres."

Selon ses premières estimations, Pirelli s’attend à une différence de performance située entre 0.8 et 1 seconde au tour. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Circuit Sochi Autodrom
Type d'article Preview
Tags gommes, pirelli, pneus, supertendres, tendres