Pirelli ne veut pas favoriser Ferrari

Marco Tronchetti, le patron de Pirelli, a affirmé que le manufacturier italien n’allait pas favoriser Ferrari plus qu’une autre équipe en 2012

Marco Tronchetti, le patron de Pirelli, a affirmé que le manufacturier italien n’allait pas favoriser Ferrari plus qu’une autre équipe en 2012.

Cette saison, Pirelli ne fournira plus les gommes les plus dures qui avaient causé tant de problèmes à la Scuderia. La 150° Italia était trop conservatrice, parvenant difficilement à faire monter ce type de pneumatiques en température.

Tronchetti affirme toutefois que la décision de fournir des pneus plus tendres en 2012 n’a pas été prise pour favoriser Ferrari, mais d’un commun accord avec toutes les équipes ainsi que tous les pilotes.

"Ce fut un choix que nous avons pris en accord avec toutes les équipes et tous les pilotes. Ces pneus sont pour 2012, pas pour les voitures de l’an dernier," a déclaré Tronchetti au journal espagnol AS.

"Naturellement, si vous êtes Italien, vous rêvez que Ferrari gagne, si vous êtes Britannique, vous rêvez que McLaren l’emporte. Le cœur de chacun est là où il est."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités