Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
4 jours
31 juil.
-
02 août
EL1 dans
18 jours
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
25 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
32 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
46 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
53 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
60 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
74 jours

Pirelli - Pas de chute soudaine des performances en 2016

partages
commentaires
Pirelli - Pas de chute soudaine des performances en 2016
Par :
25 févr. 2016 à 16:50

Suite aux essais hivernaux, Pirelli estime que les pilotes de F1 vont connaître cette saison une perte progressive de performance - au lieu d'une chute soudaine des temps au tour - quand leurs pneus seront trop usés.

Mario Isola
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Nettoyage des pneus Pirelli
Nettoyage des pneus Pirelli
Un mécanicien Renault Sport F1 Team avec des pneus Pirelli
La suspension arrière de la Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Des pneus Pirelli
Un pneu Pirelli et un gant
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H

Le manufacturier italien a modifié le design de ses pneus cette saison pour ajouter un composé plus dur, qui sera plus lent, en dessous de la bande de roulement, censé agir dès que le pneu est trop usé.

La volonté de Pirelli est que cela découragera les pilotes qui cherchent à faire des relais trop longs et, par le fait même, de ramener plus d'imprévisibilité, comme lors des trois premières saisons du monopole de la firme de Milan.

L'an passé pourtant, Pirelli semblait vouloir revenir à une chute soudaine des performances. Toutefois, le manager de la compétition Mario Isola a indiqué que la situation de 2016 sera plus favorable aux pilotes.

"Il y a une perte d'adhérence qui n'est pas une chute, mais [qui est] assez graduelle. C'est bien mieux, de ne pas avoir une perte d'adhérence soudaine. Nous examinerons mieux cet aspect avec quelques analyses pendant les prochains jours, mais pour le moment le signal semble bon."

Interrogé sur le temps que pourrait perdre un pilote s'il attend le moment où il roulera sur la partie plus dure du pneu, Isola indique qu'il ne sait pas encore.

"C'est une information que nous devons mieux regarder. Quand [les équipes] testent, elles ont différentes charges en essence, différents réglages, donc nous devons faire attention, quand nous élaborons un chiffre, pour qu'il soit correct. Mais si l'on regarde un relais, on ne voit pas une dégradation linéaire puis une chute soudaine, on a une courbe qui est bien plus petite."

Les tests des ultra-tendres

L'examen du nouveau concept de dégradation des pneus s'est aussi accompagné de la récolte de données sur les pneus ultratendres, derniers-nés de la gamme Pirelli, que des pilotes ont essayés cette semaine. Le circuit de Barcelone n'est pas le plus adapté pour une gomme rapide et agressive, mais Isola estime que les premières impressions sont bonnes.

"Ici, il semble que ça fonctionne. Les retours sont bons. Ce n'est pas le meilleur circuit pour tester l'ultratendre, mais au moins nous avons une indication. N'oubliez pas que la semaine prochaine, les équipes devront faire leur sélection pour Montréal, et nous y serons avec le pneu ultratendre, et c'est la première sélection qui va l'inclure."

0,8 seconde plus vite

Isola estime que le gain de performance de l'ultratendre par rapport au supertendre se situe autour des huit dixièmes de seconde, dans la fourchette que Pirelli espérait.

"Si l'on regarde les résultats de Ferrari, c'était 0,8 seconde au tour, mais je pense que c'est un peu surestimé. À Abu Dhabi, nous avions trouvé un peu moins, 0,5-0,8 seconde. C'est la cible que nous avions en tête."

"Cette année, avec trois composés, c'est bien si l'on a un écart de temps au tour entre les composés qui est entre 0,5 et 1 seconde. Espérons que nous sommes dans cet objectif."

Avec Jonathan Noble

Article suivant
Ecclestone désirait des changements plus extrêmes

Article précédent

Ecclestone désirait des changements plus extrêmes

Article suivant

Barcelone, Jour 4 - Mercedes dépasse l'objectif des 180 tours !

Barcelone, Jour 4 - Mercedes dépasse l'objectif des 180 tours !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble