Pirelli permet aux rookies de participer aux essais d'Abu Dhabi

Le projet d'une journée d'essais pneumatiques à la suite du Grand Prix d'Abu Dhabi progresse, après que Pirelli, la FIA et les écuries ont résolu divers problèmes.

L'une des clés fut de permettre à Force India et à Sauber de mettre des pilotes débutants au volant, en plus d'un de leurs pilotes titulaires. Ce sont ces deux écuries qui se sont le plus opposées à ces essais.

Toutes deux utilisent régulièrement les essais comme source de revenus, mais Pirelli insistait pour que seuls les pilotes titulaires soient au volant, voire des pilotes de réserve qui connaissent bien les gommes 2015.

Les équipes avaient remis en question le coût de ces essais, notamment parce qu'il faudra changer les billets d'avion, ce qui sera extrêmement cher. Manor a déjà indiqué ne pas être de la partie.

Le Conseil Mondial du Sport Automobile a commencé le processus d'autorisation des essais pour raison de sécurité, puisque Pirelli testera de nouvelles constructions pneumatiques. Ces essais dureront douze heures, de 9h à 21h, et les équipes devraient parcourir environ 500km chacune.

"Nous finalisons des détails," déclare Mario Isola, dirigeant de Pirelli Motorsport, pour Motorsport.com. "Ces essais vont avoir lieu, mais il faut que nous finalisions des détails avec les équipes et la FIA."

"Dès que nous aurons confirmation du nombre de voitures qui vont participer aux essais, des pilotes, etc., nous préparerons notre programme et commencerons à être plus précis sur ce qui va se passer à Abu Dhabi."

"Tout d'abord, comme vous le savez, il y a beaucoup de discussions pour l'an prochain, pour ajouter un composé, pour développer un nouveau composé avec des essais. Nous testerons différentes solutions de constructions. Ce sont les principaux objectifs de ces essais," conclut Isola.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags isola, pirelli