Pirelli prévoit deux arrêts à Barcelone

Après des essais hivernaux pour le moins intenses, la F1 est de retour ce week-end à Barcelone. Mais la grande différence - en dehors du fait qu'il s'agisse bien sûr d'un Grand Prix et non de tests - ce sont les températures, qui pourraient grimper jusqu'à 25 degrés.

Le temps plus chaud affectera particulièrement les pneumatiques sur un tracé très exigeant, sur lequel Pirelli proposera les gommes dures et mediums pour affronter les longues courbes rapides de Montmelo.

Inside GP : Votre présentation vidéo du GP d'Espagne

"Grâce aux données récoltées cet hiver, le Circuit de Catalunya est sans doute la destination où notre expérience est la plus développée," affirme Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport.

"Cette édition sera une nouvelle fois exigeante pour les pneumatiques mais épargnera davantage le train avant. Depuis l'introduction du V6 turbo hybride, la motricité des monoplaces est plus importante, le couple aussi, et la gestion des pneumatiques arrière est donc plus importante."

La prime à la pole position?

Pirelli précise que, comme l'an dernier, les pilotes devraient effectuer deux changements de pneus en cas de temps sec. Le pneu avant gauche sera particulièrement sollicité car les forces latérales appliquées sur ce côté des monoplaces sont les deuxièmes plus importantes de la saison.

La stratégie fera partie intégrante de la course, puisque huit des dix dernières éditions ont été remportées depuis la pole position à Barcelone. L'écart prévu entre les deux types de gommes est estimé entre huit dixièmes et 1,2 seconde.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags espagne, f1, pirelli, pneumatiques, pneus, stratégies