Pirelli s'attend à de l'usure à Silverstone s'il fait sec

Pirelli vient à Silverstone avec les pneus durs P Zero Orange et mediums P Zero Blanc à l’occasion du Grand Prix de Grande-Bretagne

Pirelli vient à Silverstone avec les pneus durs P Zero Orange et mediums P Zero Blanc à l’occasion du Grand Prix de Grande-Bretagne. Il s’agit de la seconde manche à domicile pour les troupes italiennes, dont le site logistique est basé à Didcot, en Angleterre (à moins d’une heure du circuit situé dans le Northamptonshire).

En complément, deux trains du même mélange prototype que celui vu en Espagne seront proposés pour les séances d’essais libres du vendredi uniquement.

Silverstone est l’un des circuits les plus anciens et les plus rapides du calendrier F1, et a bénéficié d’importantes remises à jour au fil des années. Le tracé, rapide, place beaucoup d’énergie sur les gommes, ce qui a pour effet une usure et une dégradation importante. Dans le passé, les équipes ont utilisé les stratégies à leur avantage sur cette piste, ce qui a offert des arrivées serrées pour la victoire, malgré l’utilisation de différentes tactiques.

“Silverstone, avec sa vitesse moyenne très élevée et ses séries de virages fluides, présente un contraste extrême avec le Canada, il y a trois semaines, qui est plus un circuit de freinage que d’accélération”, explique Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport.

Comme au Canada, il s’agit d’un circuit exigeant avec les pneus, pour des raisons très différentes.

Nous amenons les deux mélanges les plus durs sur le GP de Grande-Bretagne pour cette raison, avec un nouveau procédé de fixation entre la ceinture en acier et la structure, afin d’éliminer les problèmes isolés de délamination et de parvenir à un accord unanime à ce sujet. Au cours des essais libres de Silverstone, nous disposerons du même prototype de pneu dur que celui vu plus tôt dans la saison. La construction actuelle du pneu ne changera pas”.

Ces pneus, similaires à ceux utilisés le vendredi en Espagne, visent l’offre d’une durabilité supérieure à celle des mélanges durs actuels. Il s’agit de donner aux équipes la chance de tester ce nouveau mélange sur différents circuits pour collecter plus de données, précise le Britannique.

Bien sûr, un autre facteur important à Silverstone est la variable connue qu’est la météo changeante ! Il ne serait pas surprenant de voir les intermédiaires (Cinturato Vert) et les pluies (Cinturato Bleu) jouer un rôle à un moment donné. De ce fait, il est assez difficile de prédire le nombre d’arrêts aux stands en course. L’an dernier, on a assisté à une stratégie en deux arrêts sur le sec après deux jours de pluie. Mais cette année, les mélanges sont plus tendres, et si le temps reste sec, nous pourrions voir trois à quatre arrêts. Nous devrions être en position de faire des prévisions plus précises après les essais libres. Enfin, et de façon encore plus importante, nous souhaiterions adresser nos sincères condoléances à la famille et aux amis d’Allan Simonsen suite au terrible accident au Mans, le weekend dernier. Nous fument les partenaires d’Aston Martin Racing pendant de longues années et nous ne pouvons qu’imaginer ce qu’ils traversent actuellement”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Allan Simonsen , Aston Martin
Équipes Aston Martin Racing
Type d'article Actualités