Pirelli ne testera plus de nouveaux pneus pendant les GP

Échaudé par l'expérience du GP des États-Unis 2019 et des pneus 2020, Pirelli ne va probablement plus faire tester des prototypes aux écuries lors des week-ends de course.

Pirelli ne testera plus de nouveaux pneus pendant les GP

Après avoir longuement travaillé sur les pneus 2020 et avoir été contraint d'effectuer des changements tardifs importants, Pirelli a fourni aux écuries des prototypes de ses enveloppes à Austin pour un premier test. Or, dans des conditions de roulage peu représentatives, sur une piste peu gommée et à basse température, les pilotes ont rapporté des problèmes avec ces enveloppes – dont le niveau d'adhérence était réduit pour diminuer la dégradation. Même si ces pneus ont été mieux reçus à Abu Dhabi lors des essais d'après-saison, cela n'a pas suffi à les sauver et les écuries ont à l'unanimité décidé de les rejeter pour maintenir ceux de 2019.

Une situation qui va sans doute inciter Pirelli à revoir sa manière de procéder pour éviter un tel camouflet. Ainsi, quand il s'agira de tester de nouveaux composés pour une construction pneumatique déjà existante, Mario Isola explique, pour Motorsport.com : "C'est probablement faisable pendant les essais libres, car avec la même construction, vous allez tester quelque chose qui n'affecte pas de façon importante l'équilibre de la voiture et d'autres paramètres. La comparaison avec un nouveau composé pendant les essais libres est possible. [Mais] si nous devons tester un pneu complètement neuf, il s'agit probablement de la mauvaise manière de le faire."

Lire aussi :

Pour le directeur de la compétition de Pirelli, le roulage limité des week-ends de Grand Prix, ainsi que la nécessité de régler les voitures par rapport aux gommes existantes et pas à celles de tests, font que les essais de nouveaux pneus lors des GP ne sont pas une solution viable. "Nous avons fourni les prototypes à tout le monde, c'était une bonne opportunité de voir comment ils fonctionnaient. La véritable, pas erreur... mais l'élément important de ce test, [qui] est ce pourquoi je crois qu'à l'avenir il ne sera pas bien de prévoir le moindre test de validation pendant un week-end de course, est qu'il est impossible pour une équipe, en trois heures d'essais libres au total [le vendredi]."

"Quand elles sont concentrées sur leur week-end de course, elles doivent régler les voitures pour le week-end de course, parfois elles doivent tester de nouvelles pièces. Il y a l'évolution de la piste à chaque course. Si nous devions également [faire] une comparaison entre un nouveau pneu et une référence, [ce serait trop long] pour trois heures d'essais. Donc, c'est un fait qu'elles doivent trouver un compromis pour faire rentrer les tests de pneus supplémentaires dans un programme qui est déjà plein d'autres choses à faire."

"Et cela veut dire que dans ces conditions, il est très improbable qu'elles puissent faire un véritable test. C'est pourquoi nous préférons dire : 'On se concentre  sur le développement pneumatique quand nous pouvons avoir toute une journée'. La voiture est là, ils peuvent la régler, on peut faire des vraies comparaisons ; longs relais, relais courts, différentes conditions, d'autres choses. Nous pouvons faire une vraie évaluation."

Avec Alex Kalinauckas 

partages
commentaires
Gasly a été "combatif" pour "mettre fin aux conneries"
Article précédent

Gasly a été "combatif" pour "mettre fin aux conneries"

Article suivant

Carey : La Formule E, une "fête de rue" qui ne menace pas la F1

Carey : La Formule E, une "fête de rue" qui ne menace pas la F1
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021