Pirelli tire le signal d'alarme au sujet des essais privés

Au lendemain de l’annonce d’une modification de ses pneus à partir du Grand Prix du Canada, Pirelli a de nouveau pointé du doigt l’absence d’essais privés en cours de saison

Au lendemain de l’annonce d’une modification de ses pneus à partir du Grand Prix du Canada, Pirelli a de nouveau pointé du doigt l’absence d’essais privés en cours de saison.

C’est notamment pour cette raison que le manufacturier italien pense être arrivé à la situation actuelle, avec une dégradation prononcée des pneumatiques qui a conduit à des stratégies à quatre arrêts le week-end dernier en Espagne. Paul Hembery l’a redit et répété, les conditions actuelles ne permettent pas à Pirelli de travailler en évitant les mauvaises surprises.

"Nous n’avons absolument rien pour faire des essais en cours de saison, nous n’avons pas accès aux voitures et nous devons faire rouler une voiture de 2010. C’est bien de critiquer, mais on ne nous donne pas vraiment les outils pour faire du travail précis", déplore le directeur de Pirelli Motorsport auprès de l’agence Reuters.

Pour le Britannique, la situation pourrait même être plus complexe encore la saison prochaine, avec des gros changements de réglementation dictés par l’arrivée des moteurs V6 turbo. Alors que la majorité des équipes a voté contre l’augmentation des essais privés la saison dernière, Hembery les exhorte à se rencontrer de nouveau et à revoir leur position.

"Nous récoltons différentes données dans les différentes équipes qui suggèrent qu’il y aura quelques surprises", prévient Hembery au sujet de 2014. "Nous ne voulons pas être un manufacturier de pneus qui arrive à Melbourne avec des surprises. Nous voulons savoir avant. L’année prochaine, si tout ce que nous avons de disponible c’est une voiture de 2011, cela ne nous aidera en rien puisque les moteurs seront différents."

"Je pense qu’elles [les équipes] vont devoir revoir leur position [sur l’interdiction des essais privés]. Je ne pense pas que Ferrari et certaines autres équipes vont se laisser faire. J’espère que nous allons trouver une sorte de compromis pour avoir un peu plus d’essais en cours de saison."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités