Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
04 sept.
EL1 dans
22 jours
11 sept.
Prochain événement dans
28 jours
25 sept.
EL1 dans
43 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
56 jours
23 oct.
Prochain événement dans
70 jours
31 oct.
Prochain événement dans
78 jours

Pirelli va révéler les pneus choisis par les équipes pour l'Australie

partages
commentaires
Pirelli va révéler les pneus choisis par les équipes pour l'Australie
Par :
Traduit par: Benjamin Vinel
7 mars 2016 à 10:07

Les choix de pneus des écuries de Formule 1 pour le Grand Prix d'Australie vont être révélés par Pirelli en début de semaine. Les équipes de pointe auront-elles une approche différente ?

Mario Isola
Un mécanicien Renault Sport F1 Team avec des pneus Pirelli
Des pneus Pirelli
Des pneus Pirelli dans le paddock
Des pneus Pirelli
Des pneus Pirelli sont lavés

Avec une nouvelle réglementation visant à rendre la F1 moins prévisible, les équipes peuvent choisir leurs propres composés pour chaque weekend de course cette année.

Tandis que Pirelli sélectionne trois trains de pneus, les équipes ont une liberté totale pour les dix trains restants, les options stratégiques dépendant de l'agressivité souhaitée.

À cause du long délai de production nécessaire à Pirelli pour préparer les pneus, les choix pour la première manche de la saison devaient être faits en décembre, et seule la FIA a été notifiée de ce que chaque équipe avait demandé.

Bien que Pirelli ait construit et expédié la bonne quantité de pneus vers l'Australie il y a longtemps, le manufacturier italien ne va découvrir les choix de chaque équipe que cette semaine.

Une fois qu'il aura eu cette information, le manufacturier va publier les choix des équipes mardi au plus tard.

De la variété dans les choix

Mario Isola, responsable de Pirelli, prédit une certaine variété dans ce que les équipes ont choisi à ce stade de la saison, même si les écuries aux choix très différents pourraient converger vers les mêmes composés en course.

"Au début du championnat, je pense que cela variera parce qu'ils ont dû choisir les composés bien avant les essais hivernaux, du moins pour les quatre premières courses", explique Isola. "Donc je m'attends à des différences. Mais c'est difficile de dire si ces différences seront seulement pour les essais libres et si les équipes vont converger vers une stratégie similaire pour la course."

"Les équipes ont des outils de simulation très puissants et peuvent également trouver la meilleure stratégie avec la nouvelle réglementation."

Isola a bon espoir, cependant, que la liberté des choix de pneumatiques résulte en l'utilisation de composés aussi tendres que possible, ce qui pourrait ouvrir la porte à davantage d'arrêts au stand.

"Espérons que nous aurons des stratégies différentes, et probablement plus d'arrêts au stand que l'an dernier, parce que nous avons ajouté un composé tendre à chaque fois. Si l'on compare l'allocation de l'an dernier à celle de cette année, si nous avons des équipes qui prévoient des stratégies plus agressives, alors il devrait y avoir un plus grand nombre d'arrêts au stand", conclut Isola.

Montezemolo - Alonso avait en tête qu'il ne gagnerait pas chez Ferrari

Article précédent

Montezemolo - Alonso avait en tête qu'il ne gagnerait pas chez Ferrari

Article suivant

Qu’est-ce que la peinture de visualisation ?

Qu’est-ce que la peinture de visualisation ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Jonathan Noble