Plusieurs problèmes ont mis à mal la journée de Red Bull

Victime de nombreux soucis techniques depuis le début des essais hivernaux, Red Bull n'a pas connu une meilleure journée en ce samedi bahreïni

Victime de nombreux soucis techniques depuis le début des essais hivernaux, Red Bull n'a pas connu une meilleure journée en ce samedi bahreïni.

Daniel Ricciardo, auteur du septième chrono à plus de six secondes du temps de référence de Nico Rosberg, n'a pu boucler que quinze tours suite à plusieurs problèmes rencontrés sur la RB10.

"Ce matin, nous avions l'air en bonne forme", confie Andy Damerum, coordinateur des ingénieurs de course. "Nous avons fait tout ce dont nous avions besoin en avance, et nous avons pris la piste tôt. Malheureusement, pendant le tour d'installation de Daniel, nous avons remarqué un problème de logiciel, et cela nous a fait perdre la matinée. Nous avons repris la piste vers midi et réalisé un relais de 10 tours, mais nous avons dû l'interrompre à cause d'un autre problème mécanique".

"Nous avons fait rentrer Daniel au stand et avons découvert des dégâts sur la voiture qui étaient pires que ce que nous imaginions au premier abord", poursuit-il. "L'équipe a travaillé vraiment dur pour tout réparer, et nous espérions prendre la piste à la fin de la journée, même si ce n'était que pour un tour d'installation. Au final, je ne pense pas que cela aurait été possible, car deux drapeaux rouges tardifs ont mis un terme à la journée de tout le monde".

Le mot de la fin revient à un Daniel Ricciardo qui garde confiance malgré les problèmes récents : "J'espère que nous pourrons courir davantage la semaine prochaine. Je suis content de faire les deux premiers jours. À ce stade, nous avons simplement besoin de tours de piste, et j'ai hâte de remonter dans la voiture".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Daniel Ricciardo
Type d'article Actualités