Pneumatiques - La FOM devra choisir entre Pirelli et Michelin

partages
commentaires
Pneumatiques - La FOM devra choisir entre Pirelli et Michelin
Par : Olivier Guillaume
22 juil. 2015 à 12:31

Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T, bloque ses roues au freinage
Des pneus Pirelli
Paul Hembery, Directeur du sport automobile chez Pirelli
Michelin détail
Membre de l'équipe Red Bull Racing avec des pneus Michelin
La nouvelle signalisation Michelin dans la voie des stands
Des pneus Pirelli de démonstration

Pirelli et Michelin sont bien les deux seuls manufacturiers à avoir déposé leur dossier de candidature à la FIA, dans le cadre de l’appel d’offres pour la fourniture des pneumatiques entre 2017 et 2019.

Il apparaît maintenant clair que le retour de la guerre des pneus n’aura pas lieu, et qu’un seul des deux candidats devrait être retenu durant les prochains mois. La deuxième échéance vient d’être dépassée, et concernait la validation par la FIA des deux dossiers concernés.

Celle-ci n’a posé aucun problème et la décision en revient désormais aux détenteurs des droits commerciaux de la Formule 1, à savoir le groupe FOM de Bernie Ecclestone, bien que le choix de manufacturier de ce dernier doive ensuite être entériné par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA.

Le Grand Argentier de la F1 devrait à présent débuter les discussions avec Paul Hembery (Pirelli Motorsport) et Pascal Couasnon (Michelin Compétition) durant les prochaines semaines, avant que décision soit prise et entérinée au mois de septembre.

"Voilà cinq ans que nous sommes de retour en F1 et notre histoire en sport automobile remonte à cent ans," a confié Hembery à Autosport. "Je pense que du point de vue de la FIA, il s’agit d’une base solide de validation de notre candidature. Nous sommes une firme connue et reconnue et un fournisseur de haute qualité dans le monde du sport auto. Concernant l’aspect technique des choses, nous avons déjà expliqué que nous respecterions la volonté de la F1."

"S’ils veulent apporter des modifications à la règlementation actuelle, nous ferons les efforts nécessaires pour suivre la marche à suivre. Nous suivrons clairement les décisions des équipes, du promoteur et de la FIA."

Pirelli ne sait rien de la candidature de Michelin

Et Hembery de confirmer : son entreprise n’a aucune idée du contenu du dossier introduit par son adversaire français, Michelin.

"Nous n’avons aucune idée de ce qu’ils proposent, ni des propositions qu’ils feront à la FOM. Mais en définitive, la décision sera désormais commerciale."

"La FIA a fait son travail, et c’est à présent aux détenteurs des droits commerciaux de faire le leur en choisissant le partenaire le plus approprié."

"Nous allons entrer dans une phase de discussion avec le promoteur, tout en observant les différents aspect d’un potentiel accord commercial. J’imagine que la même chose sera faite de l’autre côté avant qu’une décision soit prise."

Michelin pourra-t-il convaincre Ecclestone?

Désireux d’introduire à la fois des gommes plus résistantes et des pneus 18 pouces en F1, Michelin aura fort à faire afin de convaincre les décideurs.

Bibendum veut se voir plus endurant que les pneus actuels afin de permettre aux pilotes d’attaquer davantage : un point de vue qui se défend aisément mais qui ne semble pas du goût de Bernie Ecclestone.

En mai, il déclarait ainsi : "Michelin semble surtout décidé à fournir un pneu ultra dur que vous pourriez monter en janvier et remplacer en décembre, car ils ne veulent surtout pas prendre le risque d’être critiqués."

Tout reste toutefois envisageable, à partir du moment où les candidatures des deux manufacturiers ont été validées par la FIA. Quoi qu’il en pense d’un point de vue personnel, Ecclestone sera donc contraint d’étudier attentivement le dossier Michelin.

Prochain article Formule 1
Allison - Nous n’avons pas d’excuses quand Ferrari ne gagne pas

Article précédent

Allison - Nous n’avons pas d’excuses quand Ferrari ne gagne pas

Article suivant

Rosberg - "Nous devons courir pour Jules"

Rosberg - "Nous devons courir pour Jules"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Olivier Guillaume
Type d'article Actualités