Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
2 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
37 jours

Pneus : approche conservatrice pour Mercedes à Budapest

partages
commentaires
Pneus : approche conservatrice pour Mercedes à Budapest
Par :
23 juil. 2019 à 10:40

Les sélections pneumatiques dévoilées par Pirelli en vue du Grand Prix de Hongrie 2019 de F1 montrent que Mercedes a choisi une approche tactique prudente pour le Hungaroring.

Le Grand Prix de Hongrie est désormais un classique de la Formule 1, présent sans discontinuer depuis 1986 au calendrier. Le tracé exigeant du Hungaroring, sinueux et étroit, souvent baigné dans une chaleur étouffante, sera le théâtre de la douzième manche de la saison 2019, une semaine après le GP d'Allemagne qui se courra ce week-end.

Lire aussi :

Pour l'occasion, Pirelli fournira aux écuries les pneus C2 (durs, blancs), C3 (mediums, jaunes) et C4 (tendres, rouges), à savoir les trois gommes du milieu de sa gamme complète, choix le plus répandu jusqu'ici cette année. Face à cette sélection, Mercedes est l'écurie qui a choisi d'emporter le moins de gommes tendres.

Les Flèches d'Argent disposeront en effet de huit trains contre neuf pour la plupart des autres pilotes (dont ceux de Ferrari et Red Bull), voire dix pour Renault, Alfa Romeo et Toro Rosso. Logiquement, cette prudence se répercute sur les mediums, dont Valtteri Bottas sera le pilote le mieux doté à Budapest avec quatre trains – le Finlandais sera donc très certainement chargé d'évaluer ce composé lors des Essais Libres 2. Au contraire, Lewis Hamilton aura lui deux trains de durs.

Rappel du règlement

Chaque pilote doit conserver un train du mélange le plus tendre pour la Q3. Ceux qui y entrent peuvent l'utiliser à ce moment des qualifications, les autres peuvent quant à eux le garder pour la course. Chaque pilote doit également avoir deux trains, un de mediums et un de durs, disponibles pour la course, avec l'obligation en course d'utiliser l'un des deux et de changer au moins une fois de composé. Les équipes sont libres de choisir parmi les dix trains restant à leur disposition, pour parvenir à un nombre total de 13 pour le week-end.

Sélections de pneus par pilote

Article suivant
Mercedes avec une livrée anniversaire spéciale à Hockenheim

Article précédent

Mercedes avec une livrée anniversaire spéciale à Hockenheim

Article suivant

Todt : Les Formule 1 actuelles sont "trop fiables"

Todt : Les Formule 1 actuelles sont "trop fiables"
Charger les commentaires