Pneus - Jusqu'à 12 journées de tests pour Pirelli en 2016

La dernière version du règlement sportif pour la saison 2016 de Formule 1 grave dans le marbre la possibilité pour Pirelli d’effectuer 12 journées de tests en vue de 2017.

En 2017, la discipline reine devrait introduire une série de règles censées rendre les F1 bien plus rapides, l’objectif avoué étant une amélioration des temps au tour de cinq secondes.

Dans ces conditions, Pirelli, qui a été reconduit pour les saisons 2017 à 2019 en tant que manufacturier pneumatique unique, a demandé a pouvoir bénéficier de plus d’essais afin de préparer ce qui s’apparente à une révolution technique et qui présentera de nombreux défis. Ce d’autant plus que les pneus eux-mêmes devraient s’élargir à l’avant comme à l’arrière.

La toute dernière version du Règlement Sportif 2016, en son article 10.6, pose le principe de 12 journées d’essais possibles en cours de saison : "En accord avec les équipes et le manufacturier de pneus désigné, la FIA se réserve le droit d’organiser jusqu’à six fois deux journées de tests, dans le seul but de donner au manufacturier la chance d’essayer de nouvelles améliorations au design de leurs pneus."

Pour rappel, Pirelli avait demandé dans un premier temps 18 jours de tests. Cependant, comparé aux deux dernières saisons, ce total annoncé de 12 jours représente une progression assez nette.

Malgré tout, une autre question importante reste en suspens : celle de la voiture qui sera utilisée pour effectuer de tels essais. En effet, l’objectif de 2017 étant de rendre les monoplaces actuelles bien plus rapides, elles ne peuvent constituer une base de travail satisfaisante pour comprendre les contraintes que subiront les gommes de la marque italienne.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Essais de Juin au Red Bull Ring
Circuit Red Bull Ring
Type d'article Actualités
Tags pirelli, pneus, règlement sportif, réglement, tests