Pneus - Le medium pour la Q1, le tendre pour le reste

Si les résultats des qualifications du Grand Prix d'Australie sont assez inhabituels, la structure de la séance, elle a répondu aux codes habituels côté stratégie

Si les résultats des qualifications du Grand Prix d'Australie sont assez inhabituels, la structure de la séance, elle a répondu aux codes habituels côté stratégie.

Pour signer sa pole position (la dernière remontant au GP de Corée 2011), Lewis Hamilton a chaussé des pneus tendres Pirelli P Zero Jaunes. La plupart des équipes a utilisé les pneus medium P Zero blancs pour s’extraire de la Q1, bien que les deux meilleurs temps réalisés l’aient été en gommes tendres P Zero Jaunes, par la Sauber de Kamui Kobayashi et la Toro Rosso de Jean-Eric Vergne. Des chronos qui donnaient des sueurs froides à Felipe Massa, pas loin de passer sous le couperet avec le medium. Romain Grosjean, avec la Lotus, était de son côté le plus rapide des pilotes chaussés des medium lors de la première phase des qualifications, avec le troisième chrono.

Les 17 pilotes qualifiés en Q2 utilisèrent ensuite les tendres P Zero Jaunes ; la Mercedes de Nico Rosberg prenant le dessus sur celle de son coéquipier Michael Schumacher en haut des moniteurs de chronométrage.

C’est avec deux runs en tendres que les candidats à la pole tentèrent de compléter la séance, afin de préserver des trains du composé P Zero Jaune pour la course. La piste devenant de plus en plus rapide, les leaders décidèrent de rester en piste jusque dans les dernières secondes. Dans ce top 10 final, seul Daniel Ricciardo demeura dans son garage, tandis que Webber faisait le choix de ne sortir qu’une fois en tendres. 11ème, Jean-Eric Vergne aura la possibilité de chausser des gommes différentes de celles utilisées en qualifications, tout comme les pilotes le suivant.

Pirelli a réduit l’écart de performances entre les composés cette saison, et la différence constatée jusqu’à présent entre les medium et les tendres sur l’Albert Park avoisine la demi-seconde au tour.

Deux à trois arrêts sont attendus dimanche au cours du Grand Prix long de 58 boucles, le pneu tendre pouvant durer une vingtaine de tours ; le medium pouvant en réaliser environ 25. Une tendance amorcée par Pirelli visant à encourager les différentes stratégies de course. Cependant, avec peu de temps passé en piste sur le sec ce weekend, les équipes n’ont pas une grande quantité de données pour établir des plans stratégiques

Les pneus utilisés par le Top 10 :

Hamilton - Tendres

Button - Tendres

Grosjean - Tendres

Schumacher - Tendres

Webber - Tendres

Vettel - Tendres

Rosberg - Tendres

Maldonado - Tendres

Hülkenberg - Tendres

Ricciardo – Tendres, aucun temps établi.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Nico Rosberg , Kamui Kobayashi , Romain Grosjean , Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso , Mercedes , Sauber
Type d'article Actualités