Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
39 jours

Pneus : Mercedes plus prudent que Ferrari et Red Bull à Sotchi

partages
commentaires
Pneus : Mercedes plus prudent que Ferrari et Red Bull à Sotchi
Par :
17 sept. 2019 à 08:54

Pirelli a dévoilé les allocations pneumatiques choisies par chaque écurie en vue du Grand Prix de Russie 2019 de F1.

Pirelli a dévoilé les choix de pneus de chaque pilote pour le GP de Russie, qui aura lieu du 27 au 29 septembre prochains sur le circuit de Sotchi. Chacun devait établir sa sélection parmi les trois types de gommes imposés par le manufacturier, à savoir pour cette épreuve le milieu de la gamme fournie par la firme italienne : C2 (dur, blanc), C3 (medium, jaune) et C4 (tendre, rouge). 

Lire aussi :

La balance penche évidemment comme d'habitude largement en faveur des pneus les plus tendres. Chez les trois écuries de pointe, la répartition varie peu mais, de façon notable, il est possible de constater que Mercedes a non seulement choisi d'apporter moins de tendres mais également de diviser le travail sur les longs relais des EL2 entre ses pilotes, avec un train de mediums en plus pour Lewis Hamilton et un de durs en plus pour Valtteri Bottas. Au contraire, Ferrari et Red Bull ont une sélection qui ne varie pas entre les pilotes, mais avec trois trains de mediums par pilote le travail devrait être mené à bien sans trop de difficultés.

Du côté des valeurs extrêmes, Renault, Haas, Racing Point et Alfa Romeo auront dix trains de pneus tendres par pilote. Parmi eux, Daniel Ricciardo et Kimi Räikkönen n'auront qu'un seul set de mediums, qui devra a priori être utilisé en course sur une piste traditionnellement peu abrasive.

Sélection de pneus des pilotes

Rappel du règlement

Chaque pilote doit conserver un train de pneus tendres pour la Q3. Ces gommes doivent être retournées à Pirelli à l’issue de la séance qualificative pour les concurrents classés dans les dix premiers. Les autres peuvent quant à eux les garder pour la course.

Chaque pilote doit avoir les deux trains obligatoires pour la course, en l'occurrence les durs et les mediums, dont au moins un doit alors être utilisé.

Les équipes sont libres de choisir les composés qu'elles souhaitent pour les dix trains restants, soit un total de 13 pour l'ensemble du week-end.

Article suivant
Avec Bottas, Mercedes évite "l'animosité" des années Hamilton/Rosberg

Article précédent

Avec Bottas, Mercedes évite "l'animosité" des années Hamilton/Rosberg

Article suivant

Le GP des Pays-Bas assure qu'il sera prêt pour 2020

Le GP des Pays-Bas assure qu'il sera prêt pour 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Lieu Sochi Autodrom
Auteur Fabien Gaillard