Le pneu ultratendre plébiscité pour le GP d'Australie

Pirelli a dévoilé les choix pneumatiques des écuries pour le premier Grand Prix de la saison 2018 de Formule 1, en Australie.

La première course de la saison verra le trio des pneus tendres (jaunes), supertendres (rouge) et ultratendres (violets) débuter l'année, sur le circuit semi-urbain de l'Albert Park.

Sans surprise, les gommes à flancs violets ont été plébiscitées puisque les pilotes disposent tous d'au moins sept trains du composé le plus tendre sur les 13 possibles. Il y a tout de même des différences d'approches notables, et notamment entre les écuries de pointe puisque si, chez Mercedes, on a fait le choix d'aller jusqu'à neuf sets de ces pneus, Ferrari a été moins offensif avec sept trains, quand Red Bull en compte huit.

Comme souvent au sein de l'écurie quadruple Championne du monde en titre, il est possible de noter une différence dans les allocations des deux pilotes, au niveau des supertendres et des tendres, destinant sans doute Valtteri Bottas à tester les pneus jaunes sur les longs relais des EL2 et Lewis Hamilton à faire de même en gommes rouges.

Les supertendres varient entre deux et quatre trains par pilotes, le maximum revenant aux équipiers de chez Renault et à Romain Grosjean, alors que les tendres sont répartis entre un et trois sets, les pilotes Ferrari et Charles Leclerc disposant de trois chacun. Hamilton, Sergey Sirotkin et Grosjean n'auront qu'un seul train de tendre pour tout le week-end, réservé à la course.

Trains de pneus par pilote
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Circuit Melbourne Grand Prix Circuit
Type d'article Actualités
Tags pirelli, pneus, stratégie