Pneus tendres et medium pour le retour de la F1 au Mexique

C'est après 23 ans d'absence que le petit monde de la Formule 1 fait son retour au Mexique, sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez.

Pour ce Grand Prix, le manufacturier Pirelli a opté pour les composés tendre et medium de sa gamme de pneus pour piste sèche.

Tout comme les équipes, en l'absence de données représentatives malgré un tracé qui demeure similaire à celui qui était emprunté par la F1 à la fin des années 1980 et au début des années 1990, Pirelli a fait bon usage des simulateurs, pour déterminer son choix de composés. L'écart entre les tendres et les mediums est estimé à 1,3 seconde au tour.

"C’est très excitant pour Pirelli de se produire au Mexique sur ce tout nouveau circuit qui respecte néanmoins la tradition de l’ancien," commente Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport.

"Nominer les deux mélanges de gommes les plus adaptés à une nouvelle destination relève toujours du challenge, mais les outils de simulations - l’un des domaines qui a considérablement évolué en Formule 1 ces dernières années - sont devenus très pointus, même si nous devons reconnaître avoir privilégié une approche conservatrice, comme lors de chaque première visite sur une nouvelle piste."

Une météo incertaine

Comme toujours, l'objectif de Pirelli sera une usure pneumatique qui contraigne les concurrents à effectuer plusieurs arrêts au stand, mais une météo possiblement pluvieuse pourrait perturber la donne après le passage dévastateur de l'ouragan Patricia dont le cœur n'a heureusement touché que des zones rurales au Mexique.

Quoi qu'il en soit, Hembery et Pirelli s'attendent à une course animée : "Le tracé a été conçu pour favoriser les dépassements, si bien qu’en affinant les stratégies grâce au travail réalisé le vendredi durant les essais libres, nous devrions assister à une course à rebondissements qui verra sans aucun doute les pilotes évoluer au classement à tous les niveaux du plateau," conclut le Britannique.

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags mexico, pirelli, pneus