Pneus : Trois arrêts pour la gagne l'an dernier

Vettel, vainqueur l’an dernier, avait adopté une stratégie à trois arrêts, passant aux stands aux tours 5, 13 et 30

Vettel, vainqueur l’an dernier, avait adopté une stratégie à trois arrêts, passant aux stands aux tours 5, 13 et 30. Les allocations pneumatiques étaient différentes, le tendre et le medium ayant été mis à disposition. Malgré tout, les pneus de cette année sont généralement plus tendres que leurs équivalents de l’an dernier.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, détaille sa vue des qualifications : “Après ce que l’on peut qualifier comme une vraie douche hier, les équipes ont fait face à la lourde tâche de devoir préparer les qualifications aujourd’hui, avec les premiers tours de roues vraiment productifs après cinq semaines de break”, estime-t-il.

Les conditions changeantes sont une constante à Spa, mais les pneus Pirelli ont prouvé savoir s’adapter à un très large éventail de conditions, même sur ce circuit, imposant les plus grandes charges d’énergie de l’année.

Les prévisions annoncent une météo particulièrement sèche pour demain, similaire à aujourd’hui. Cela offre des opportunités de monter un grand nombre de stratégies, ce qui pourrait se montrer crucial sur le plus long tour de la saison. Nous nous attendons à deux ou trois arrêts. Nous souhaitons féliciter Jenson Button pour sa première pole avec McLaren ainsi que Kamui Kobayashi et Sauber pour leur meilleure performance acquise en qualifications”, conclut Hembery.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Kamui Kobayashi
Équipes McLaren , Sauber
Type d'article Actualités