Points de pénalité - Kvyat au bord du gouffre

Un bilan sur les points de pénalité encaissés par les pilotes sur leur licence montre que Daniil Kvyat est au bord du gouffre.

Engranger 12 points en moins d'un an est synonyme de suspension d'un Grand Prix, et si ce n'est jamais survenu depuis l'introduction de ce système, Daniil Kvyat en est plus proche que quiconque auparavant. Rappelons que ce dispositif est basé sur le permis de conduire britannique où, à l'inverse du français, on part de zéro point avec un total qui augmente à chaque infraction.

Kvyat a cumulé dix points de pénalité en raison de trois accidents qu'il a provoqués aux dépens d'autres pilotes (États-Unis 2016, Autriche 2017, GB 2017), d'un dépassement en dehors des limites de la piste (Mexique 2016) et d'une position de départ incorrecte (Canada 2017).

Par conséquent, le moindre impair du Russe lors des six prochains Grands Prix (avant qu'il ne perde les points des USA 2016 le 23 octobre) pourrait mener à une suspension ferme.

Sebastian Vettel et Kevin Magnussen sont également en difficulté dans une moindre mesure, tout comme Stoffel Vandoorne, qui a déjà reçu cinq points de pénalité depuis la fin avril.

À noter que Fernando Alonso, Kimi Räikkönen, Valtteri Bottas, Daniel Ricciardo, Lance Stroll et Marcus Ericsson n'ont aucun point à leur actif, preuve de leur bon comportement en piste.

Points de pénalité à mi-saison

Les points de pénalité après le Grand Prix de Hongrie

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniil Kvyat
Type d'article Actualités
Tags points, pénalité, sanction