Permis à points : Vettel risque un GP de suspension !

Après avoir perdu 9 de ses 12 points sur son permis F1, Sebastian Vettel risque désormais une suspension s'il se fait de nouveau pénaliser de 3 points au cours des trois prochains Grands Prix...

Permis à points : Vettel risque un GP de suspension !

Parti à la faute dans la chicane Ascari dès le sixième tour du Grand Prix à domicile de Ferrari, Vettel a offert une certaine réminiscence de l'épisode de l'an dernier, lorsqu'il avait craqué sous la pression de Lewis Hamilton et avait vu ses espoirs de rester un candidat au titre mondial lui filer entre les mains pour de bon.

Cette fois, Vettel a percuté Stroll en se remettant dans le droit chemin en piste ; un acte qui a été considéré par les commissaires sportifs comme étant "un incident dangereux". Vettel a ainsi été pénalisé d'un Stop & Go de 10 secondes dans les stands, lui ayant finalement coûté près de 30 secondes de par l'obligation de passer par la pitlane, ainsi que trois points de pénalité sur le permis à points F1.

Lire aussi :

Son total de points perdus est donc désormais de 9 sur la période de 12 mois en cours, ce qui le laisse dans la délicate position de pouvoir être suspendu automatiquement pour un Grand Prix s'il reçoit de nouveau trois points de pénalité prochainement ! Vettel est sous la menace d'une suspension pour les trois prochains Grands Prix. S'il venait à accumuler trois autres points de pénalité sur cette période (Singapour, Russie, Japon), la sentence serait immédiate. Vettel est le seul pilote F1 en activité à avoir cumulé autant de points de pénalité : Ocon et Alonso ont également à ce jour un total de 6 points perdus sur leur permis en raison des diverses infractions commises au cours des 12 derniers mois.

En cas de suspension de Vettel (passé 5e au championnat ce week-end), un certain jeu de chaises musicales pourrait intervenir, le pilote de réserve officiel de la Scuderia Ferrari étant Antonio Giovinazzi, aussi pilote titulaire Alfa Romeo, qui devrait alors potentiellement aussi aligner un pilote de réserve. Alfa pourrait alors se tourner vers Marcus Ericsson (contracté en IndyCar) ou Brendon Hartley.

partages
commentaires
Leclerc : "En termes d'émotion, ça dépasse ma première victoire"

Article précédent

Leclerc : "En termes d'émotion, ça dépasse ma première victoire"

Article suivant

Simple amende pour McLaren après l'unsafe release de Sainz

Simple amende pour McLaren après l'unsafe release de Sainz
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021