Poleman, Rosberg n'est pas tétanisé par l'enjeu de la course

partages
commentaires
Poleman, Rosberg n'est pas tétanisé par l'enjeu de la course
8 nov. 2014 à 18:25

Poleman pour la dixième fois de la saison, Nico Rosberg a désormais une certitude, à défaut de savoir s'il remportera la couronne au championnat : personne ne pourra lui ôter des mains la récompense du trophée du meilleur qualifieur de la saison

Poleman pour la dixième fois de la saison, Nico Rosberg a désormais une certitude, à défaut de savoir s'il remportera la couronne au championnat : personne ne pourra lui ôter des mains la récompense du trophée du meilleur qualifieur de la saison.

En s'imposant avec un souffle de 0'033s sur Hamilton à Interlagos, Rosberg a confirmé qu'il est l'homme le plus rapide en piste actuellement au Brésil. Déjà à l'aise lors des trois séances de préparation, l'Allemand a pris les devants en Q1 puis Q2, et fait ce qu'il faut pour placer Hamilton sous pression.

"Un travail parfait, seulement si cela va bien demain !", sourit-il au sortir de sa Mercedes W05 Hyrbrid. "Jusqu'ici, ça se passe bien, mais évidemment, il faut que je concrétise en course, comme à Austin".

Rosberg refuse de se laisser perturber par l'enjeu, alors qu'il s'agit de la première fois qu'il lutte pour le titre mondial.

"La pression est similaire. L'adrénaline est là; la tension, l'excitation : cela n'a pas tellement changé. J'y vais sans hésiter, je me force à être optimiste en permanence. J'ai appris d'Austin, je sais ce que je dois améliorer".

Prochain article Formule 1
GP du Brésil : La grille de départ

Article précédent

GP du Brésil : La grille de départ

Article suivant

Bien que deuxième, Hamilton s'est amusé en qualifications

Bien que deuxième, Hamilton s'est amusé en qualifications

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg Boutique
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités