Polémique autour d'un échange d'ailerons entre les RB6

Au terme des essais libres 3, l’équipe autrichienne a été confrontée à un dilemme : un aileron avant dernière version pour deux pilotes

Au terme des essais libres 3, l’équipe autrichienne a été confrontée à un dilemme : un aileron avant dernière version pour deux pilotes. Elle a choisi de donner la priorité à Sebastian Vettel car il est le mieux classé au championnat.

En effet, pour ce week-end Adrian Newey avait développé une nouvelle version de son aileron avant qui a été fabriqué en deux exemplaires, un pour chaque pilote. Mais lors des essais libres 3, les attaches supérieures de l’aileron avant de Sebastian Vettel se sont défaites et l’aileron a été endommagé.
L’équipe a donc dû prendre une décision difficile et elle a choisi de monter le seul aileron dernière version encore disponible sur la monoplace numéro 5 du pilote allemand.

Quand il a été demandé à Christian Horner si cette décision signifiait que Sebastian Vettel était dorénavant le favori dans l’équipe, l'intéressé a répondu : "Je ne pense pas. Je pense que vous avez pu voir qu’aujourd’hui la performance entre les gars était très, très proche."

"Malheureusement nous nous sommes retrouvés dans une situation avec un seul aileron avant d’une certaine spécification, légèrement différente en caractéristiques [de la précédente]. Nos deux pilotes l’ont essayé hier et l’un d’entre eux avait une préférence pour cet aileron plus que l’autre. Et ils l’ont réessayé tous les deux ce matin [ndlr: hier]."

"Parfois vous avez des décisions difficiles à prendre – avec un seul aileron disponible et en se basant sur la situation au championnat – le critère que nous avons utilisé – cet aileron est revenu à Sebastian."

"Si nous favorisions un pilote, nous lui aurions donné un aileron de rechange aussi. Nous ne fonctionnons pas avec deux pièces pour un seul pilote."

"Nous allons continuer à supporter nos deux pilotes du mieux que nous pourrons et de la manière la plus juste possible. Mais à certaines occasions vous devez prendre des décisions difficiles, et aujourd’hui nous en avions une à prendre."

Pas de favoritisme donc, affirme Horner, juste une décision difficile mais juste. Il estime que s’il avait laissé l’aileron à Mark Webber la situation aurait été la même.
"Si je l’avais donné à Mark vous aviez la même situation. Mark connaît notre façon de faire dans l’équipe. Il sait que cette décision ne cache aucune malice. Il n’y a eu aucune manipulation."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel , Adrian Newey
Type d'article Actualités