Porsche confirme s'intéresser à la Formule 1 pour 2021

Le directeur financier de Porsche a confirmé que le constructeur de Stuttgart envisageait sérieusement un retour en Formule 1 en tant que motoriste, en vue de la réglementation proposée pour 2021.

Lutz Meschke, président adjoint du conseil d'administration et membre du conseil des finances, a rencontré Ross Brawn et d'autres dirigeants de la F1 au Grand Prix d'Italie.

Bien que Porsche n'ait pas été directement impliqué dans la discipline depuis sa désastreuse relation avec l'écurie Footwork en 1991, la marque a conservé une implication commerciale avec les dirigeants de la F1 via la Porsche Supercup, payant pour que celle-ci ait sa place sur les week-ends de Grand Prix.

L'opportunité F1 s'est ouverte, car Porsche va arrêter son projet LMP1 à la fin de la saison, trouvant son retour sur investissement insuffisant pour ce qui est effectivement un budget de F1 ne générant pas les mêmes revenus et le même sponsoring que pour une équipe comme Mercedes.

La compagnie s'est déjà engagée en Formule E avec une écurie d'usine à partir de la saison 2019-20. Cependant, elle a également envoyé des représentants aux récentes réunions concernant la réglementation moteur de 2021 en F1, et elle a été encouragée par la direction qui est en train d'être prise, avec une technologie moins coûteuse et plus simple qu'elle ne l'est actuellement.

"La F1 pourrait être l'un des bons endroits où aller", déclare Meschke pour Motorsport.com. "Comme vous le savez, la Formule E est désormais très importante pour nous, et la F1 est toujours un bon sujet auquel réfléchir. Et je pense que nous tenons de très bonnes discussions concernant le nouveau moteur."

Lorsque nous lui demandons si le projet actuel d'un V6 biturbo moins technologique pourrait attirer Porsche en F1, il répond : "Tout à fait. Nous devons réduire les coûts en F1, et c'est une bonne façon d'y parvenir."

Pas d'équipe à part entière

Meschke confirme également que "les discussions sont en cours pour être motoriste", et qu'il n'y a donc pas de plan visant à former une écurie d'usine.

Parmi les évidents partenaires possibles, on retrouve Williams, qui entretenait une relation technique avec Porsche avant de vendre sa division Hybrid Power, et Red Bull, qui a des liens étroits avec le groupe Volkswagen. McLaren a également une grande histoire avec Porsche via la collaboration TAG de 1983 à 1987, mais ils sont désormais concurrents sur le marché des voitures de série.

Pendant ce temps, Sean Bratches, directeur commercial de la F1, déclare que les nouveaux propriétaires du championnat seraient ravis que Porsche fasse son arrivée en 2021.

"En fin de compte, nous essayons de créer une plateforme et un environnement où davantage de motoristes, de marques, d'équipes rejoignent la F1, et d'en faire une proposition d'affaires attirante", explique Bratches pour Motorsport.com. "En tant que celui qui gère plus ou moins le marketing et le branding en F1, l'arrivée de Porsche, qui est une marque à l'héritage certain dans notre sport, serait hautement estimée."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Porsche Team
Type d'article Actualités