Le GP du Portugal abaisse le nombre de spectateurs autorisés

Le Circuit de l'Algarve a été contraint de réduire le nombre de spectateurs qui pourront assister ce week-end au Grand Prix du Portugal en raison de nouvelles restrictions liées au COVID-19.

Le GP du Portugal abaisse le nombre de spectateurs autorisés
Charger le lecteur audio

Pour le retour de la F1 au Portugal pour la première fois depuis 1996, Portimão espérait accueillir 50'000 spectateurs par jour. Or, le circuit qui a été ajouté au calendrier en raison des difficultés à voyager hors Europe engendrées par le coronavirus devra revoir ses ambitions à la baisse, en raison d'une nouvelle vague de COVID-19 et de mesures annoncées pour lutter contre.

Lire aussi :

Désormais, le cap fixé est de 27'500 spectateurs par jour, cet objectif ayant été approuvé par les autorités locales. Jusqu'ici, 46'000 billets ont été vendus pour la course, mais tous ceux pour des zones d'admission générale sans tribune spécifique ont été retirés.

"Comme on le sait, le Portugal a vu les mesures de lutte contre la pandémie de COVID-19 augmenter la semaine dernière, comme déterminé par le gouvernement, avec une série de mesures restrictives supplémentaires prenant effet sur le territoire national", peut-on lire dans un communiqué du circuit.

"En conséquence de ces nouvelles mesures, les autorités sanitaires et administratives ont également déterminé de nouvelles limitations et interdictions concernant la présence du public au Grand Prix du Portugal, à savoir une nouvelle diminution du nombre total de spectateurs autorisés."

Lire aussi :

Portimão a confirmé qu'un remboursement complet des billets serait effectué si demandé et assure travailler sur "plusieurs solutions" pour ceux qui auraient dû être en admission générale.

"Nous aimerions beaucoup que le moment présent soit différent, afin que tout se passe différemment, mais nous devons nous adapter aux situations, telles qu'elles nous arrivent, et les résoudre dans les limites des possibilités qui sont à notre portée", a ajouté le communiqué.

La semaine dernière, le gouvernement portugais a imposé une limite de cinq personnes pour les rassemblements dans les espaces publics, tandis qu'il espère introduire une nouvelle législation rendant les masques obligatoires dans tous les espaces publics.

Le Portugal a enregistré un nouveau record de 2'608 cas de COVID-19 en un seul jour la semaine dernière, et a également, sur la même période, fait état de 100 décès.

partages
commentaires

Voir aussi :

Romain Grosjean et le rôle du pilote en Formule 1
Article précédent

Romain Grosjean et le rôle du pilote en Formule 1

Article suivant

Rosberg : Chez Aston Martin, Vettel redeviendra "un dieu"

Rosberg : Chez Aston Martin, Vettel redeviendra "un dieu"