Pourquoi Bottas est plus performant qu'il n'y paraît

Bien que Valtteri Bottas soit derrière son coéquipier Lewis Hamilton au championnat, les chiffres montrent que le Finlandais est performant depuis qu'il a rejoint Mercedes.

Avant même le début de la saison, Valtteri Bottas savait qu'il avait la pression pour prouver qu'il méritait d'être choisi par Mercedes pour remplacer le Champion du monde en titre Nico Rosberg.

Jusqu'à présent, à part un tête-à-queue "amateur" en Chine et un accident au premier virage en Espagne qu'il "aurait pu faire davantage pour éviter", Bottas est solide, mais il a 29 points de retard sur son coéquipier Lewis Hamilton au championnat.

Cependant, il en a perdu au moins 15 lorsque son moteur a rendu l'âme alors qu'il était troisième au Grand Prix d'Espagne, et il est parvenu à remporter sa première victoire en F1 pour sa quatrième course avec Mercedes seulement, en Russie. Et les statistiques suggèrent que les débuts de Bottas chez Mercedes, où il a signé pour un an, sont meilleurs qu'ils n'en ont l'air.

Dans les courses où Hamilton et Bottas ont vu l'arrivée, le Britannique a battu son coéquipier 3-2, tandis qu'en qualifications, ils font jeu égal : 3-3.

Et quand on prend le meilleur tour d'un pilote lors de chacun des six premiers week-ends, converti en pourcentage, c'est Bottas qui est en tête.

Pilote Moyenne
 V. Bottas +0,356 +0,204 100% +0,075 +0,283 +0,062 100,163
 S. Vettel +0,326 +0,203 +0,538 100% +0,064 +0,060 100,199
 L. Hamilton 100% 100% +0,026 +0,607 100% +1,457 100,348
 K. Räikkönen +1,028 +0,504 +0,899 +0,063 +0,366 100% 100,477

100% représente le meilleur temps absolu du week-end.

Quand Mercedes a peiné à mettre les pneus Pirelli dans les bonnes températures à Monaco, en particulier l'ultratendre, c'est Bottas qui en a tiré le meilleur, et non Hamilton. Le Finlandais n'était qu'à 0"045 de la pole et a fini la course quatrième, tandis que Hamilton a dû remonter à la septième place après s'être qualifié 14e (et être parti 13e).

"Compte tenu du fait que nous n'arrivions pas à faire fonctionner les pneus, c'était un week-end exceptionnel [pour Bottas]", déclare Toto Wolff, directeur de l'écurie Mercedes. "Nous avons analysé ça de fond en comble et je pense qu'il était encore plus rapide que la voiture ce week-end, donc tout le mérite lui revient."

"Quand on est plus lent, on est en difficulté, et il a fait du très bon travail en assurant les points de la quatrième place. Il est performant sous la pression, comme il l'a montré avec Sebastian [Vettel] à Sotchi. Il élève son niveau de jeu avec une très bonne attitude. Il garde son calme, et c'est un vrai plaisir de travailler avec lui."

Bottas semble également gagner en confiance, avec l'espoir de continuer à progresser lors des 14 courses restantes.

"Ce qui me donne confiance, c'est qu'il reste 75% de la saison", souligne le Champion GP3 2011. "Cela représente beaucoup de courses, beaucoup de possibilités de marquer beaucoup de points, et je sais que je vais continuer à progresser."

"L'écart au championnat est certainement plus grand que ce que j'espérais, mais ce n'est que le début ; les choses peuvent vite changer. J'ai le sentiment que mes meilleures courses sont à venir cette année, je pense avoir fait du bon travail dans certaines, mais je crois que je peux être performant avec plus de constance."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Type d'article Analyse